×
Publicités

Munich Fabric Start présente un format allégé pour cause de pandémie

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
30 juin 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le salon textile Munich Fabric Start annule par surprise son édition de septembre, pourtant confirmée il y a deux semaines à peine, qui devait avoir lieu sur le site provisoire du Müchen-Riem. L'une des raisons invoquées pour justifier cette annulation ? Les interdictions de voyages à l'intérieur et à l'extérieur de l'Union européenne liées à la pandémie de coronavirus. Mais un format simplifié — baptisé "Fabric Days" — aura bien lieu au centre MOC, du 1er au 3 septembre. Un programme allégé pour retourner à l'essentiel.


Sebastian Klinder, directeur général du Munich Fabric Start - MUNICH FABRIC START


La crise sanitaire suscite de nombreuses incertitudes, notamment en ce qui concerne les calendriers. Par conséquent, de nombreux exposants internationaux ont annulé leur participation à l'événement. La situation est trop complexe pour maintenir l'organisation du Munich Fabric Start, l'un des grands rendez-vous internationaux du secteur, du moins sous sa forme habituelle, déplorent les organisateurs du salon. Même situation pour "Bluezone", l'une des divisions du salon.

"Aujourd'hui, notre priorité, c'est de proposer un format spécial aux exposants et aux agences qui souhaitent présenter leurs innovations à cette date, et sont en mesure de le faire. Avec les Fabric Days, nous offrons une plateforme commerciale axée sur la vente, qui se concentre sur l'essentiel et permet aux acteurs du secteur de collaborer efficacement dans ce contexte différent", indique le directeur général du salon, Sebastian Klinder. 

Les organisateurs souhaitent présenter un concept modernisé, axé sur les professionnels et conçu pour donner un sentiment de stabilité à l'industrie, tout en lui permettant d'anticiper la reprise. En quelques mots, il s'agit de donner l'impulsion dont le secteur a besoin pour redémarrer, résume Sebastian Klinder.

Les organisateurs du salon se disent encouragés par l'engagement, le soutien et la coopération d'un grand nombre d'exposants et de partenaires de longue date qui, malgré la situation difficile, ont maintenu leur participation à l'événement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com