×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 janv. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Mytheresa: récit d'une introduction en Bourse à 2,2 milliards de dollars

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
21 janv. 2021

Le mois de janvier n’est pas noir pour tout le monde. Michael Kliger, le PDG de Mytheresa.com, a réussi une introduction en Bourse valorisant sa plateforme de vente en ligne de luxe à 2,2 milliards de dollars. Nous nous sommes entretenus avec lui quelques heures avant le moment décisif.


Michael Kliger, le PDG de Mytheresa


En raison de la pandémie, Michael Kliger n’a pas pu se rendre en personne à Wall Street ce jeudi pour aller sonner la fameuse cloche indiquant le début de la vente des actions de Mytheresa à la Bourse de New York. Mais il a malgré tout de quoi être légitimement fier de l’impressionnant succès du lancement de sa plateforme.
 
Suivant les termes de l’introduction en Bourse, le propriétaire de Mytheresa, MYT Netherlands Parent, a proposé à la vente 15.647.059 actions dépositaires américaines au prix de 26 dollars chacune, levant la coquette somme de 407 millions de dollars. MYT a aussi concédé aux opérateurs de la transaction la possibilité de vendre 2.347.058 actions supplémentaires pendant 30 jours, ce qui pourrait représenter 61 millions de dollars.

Ces chiffres représentent une étape remarquable pour Mytheresa, qui n’était qu’une simple boutique de luxe de Munich destinée aux riches Bavarois il y a encore quinze ans. Michael Kliger a rejoint l’équipe en 2015, après avoir quitté Ebay Enterprises.

Juste avant l’introduction officielle des actions de Mytheresa à la bourse de New York, nous avons pu nous entretenir avec Michael Kliger, le PDG de l’entreprise, évidemment radieux. Voici ce qu’il nous a dit.


Siège social de Mytheresa à Munich


FashionNetwork.com : Pourquoi le marché s’est-il montré aussi réceptif à l’introduction en bourse de Mytheresa, d’après vous ?

Michael Kliger :
Je pense que cela s’explique par trois éléments. Premièrement, notre histoire dans le luxe en ligne n’en est qu’à ses prémices, et nous nous attendons à ce que trois fois plus de consommateurs achètent du luxe en ligne dans les prochaines années. D’autre part, Mytheresa a adopté un positionnement très original et unique. Nous tentons de nous concentrer sur la frange la plus exclusive du luxe et nos clients sont des profils très recherchés, ce qui nous rend d’autant plus attractifs. Nous proposons des capsules et des exclusivités de grande qualité, ce qui nous différencie de la concurrence. Et nous nous sommes développés tout en étant rentables: lorsque vous associez les deux, vous obtenez un profil assez unique dans le e-commerce en général. Il n’y a pas beaucoup de marques qui peuvent en dire autant.
 
FNW : Qui a acheté vos actions ?

MK :
Je ne sais pas exactement. Mais lors des rendez-vous avec les investisseurs lors des deux dernières semaines, nous avons vraiment tenté de toucher des communautés du monde entier, en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord. Donc maintenant, nous allons avoir des investisseurs des quatre coins du globe.
 
FNW : Regrettez-vous de ne pas pouvoir sonner la cloche ?

MK :
Il reste encore trois heures à attendre. L’introduction aura lieu à 9 h du matin, heure de New York. Sincèrement, j’aurais adoré sonner la cloche, mais avec cette pandémie et le chaos qui en découle, c’est impossible.


Mytheresa



FNW: Que comptez-vous faire avec l'argent récolté?

MK:
Premièrement, nous rembourserons un important emprunt de 207 millions de dollars. Et donc nous serons sans dette. Le reste restera dans l'entreprise pour développer nos activités en Amérique du Nord et en Asie, où nous voyons un potentiel époustouflant.

FNW: Après l'introduction en bourse, qui sont les actionnaires de contrôle de Mytheresa?

MK:
Suite à la réorganisation, nous aurons vendu environ 20% de l'entreprise; et une société, MYT, composée de Neiman Marcus et d'autres, contrôlera le reste.

FNW: Quel est le secret du succès de Mytheresa?

MK:
Un secret clé est que nous sommes totalement concentrés sur le business. Nous nous en tenons à notre sujet et résistons aux tentations de plus de marques et de plus de projets. L'autre élément clé: nous sommes vraiment bons en exécution car nous avons l'équipe et la passion pour faire avancer les choses. J'entends sur le marché des gens dire: 'Vous livrez ce que vous avez promis' Cela semble simpliste mais c'est un véritable atout pour la mode!

FNW: Comment définir l'ADN de Mytheresa?

MK:
Une offre de type boutique qui combine l'efficacité et la commodité d'une plate-forme numérique. Nous traitons chaque client avec sérieux, mais étant une boutique, nous ne pouvons pas être tout pour tout le monde. Nos clients sont désireux de vivre une expérience sans friction, et c'est ce que nous leur offrons. Vous savez, nous avons toujours la boutique d'origine et c'est la meilleure de toute l'Allemagne. Nous pensons que notre héritage est important, alors, lorsque nous avons commencé dans la mode masculine, nous avons également ouvert un petit magasin pour homme à Munich.

FNW: Que signifie le succès de Mytheresa, Farfetch et YNAP pour l'avenir des grands magasins?

MK:
Je reste un grand fan des grands magasins et je crois fermement que les consommateurs voudront toujours aller dans les magasins physiques. Peut-être que des entreprises comme la nôtre représenteront à terme une part de marché de 30%, mais je crois que les magasins physiques pèseront toujours 70% de l'activité.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com