Naf Naf fait grandir son parc français par l’affiliation

Pour poursuivre son maillage tricolore, Naf Naf fait confiance à des commerçants partenaires. Il y a trois ans, la marque a commencé à relancer les ouvertures de magasins par le bais de l’affiliation. Un choix qui s’est accentué depuis un an et la vente de l’enseigne de mode féminine par le groupe Vivarte au chinois La Chapelle. Sur un réseau de 206 adresses en France, 56 points de ventes sont aujourd'hui gérés via l’affiliation, dont 17 unités ont ouvert leurs portes rien qu’en 2018. En parallèle, à des milliers de kilomètres de là, la marque d'origine française s'apprête à faire son entrée sur le marché chinois, cette fois-ci en propre.


Le point de vente d'Ajaccio, ouvert à l'été 2018 dans la galerie d'un nouveau centre Leclerc. - Naf Naf

L’an dernier dans l'Hexagone, Naf Naf et son nouveau concept de magasin ont élu domicile à Poitiers, Dax, Farébersviller et Saint-Etienne notamment. « Nous allons tenir un bon rythme en 2019 puisque nous prévoyons 20 à 22 inaugurations d’affiliés d’ici la fin de l’année, se félicite David Froger, le directeur commercial France de Naf Naf. A ce jour, 17 contrats sont d’ores et déjà signés. Durant la période d’avril et mai, nous allons ouvrir dans les villes de Narbonne, Périgueux, Bergerac, Andrézieux et Montivilliers ». L’objectif affiché est de totaliser 90 affiliés au sein de son réseau à horizon 2023.

Le profil des partenaires est de plus en plus expérimenté et concerne davantage des gérants de multiples magasins que des novices. Ce peut être « des affiliés historiques qui ouvrent une deuxième ou une troisième boutique Naf Naf ; des personnes déjà à la tête de boutiques de mode comme Mango, Etam ou Jennyfer ; ou encore des partenaires d’autres chaînes comme Jules ou Promod qui souhaitent changer d’enseigne ». Naf Naf, qui sera présente sur le salon Franchise Expo Paris du 17 au 20 mars, s’épanouit en affiliation sur des surfaces d’environ 130 à 160 mètres carrés.

Pour les prochains contacts à nouer, David Froger cible des villes d’environ 50 000 habitants où la marque n’est pas encore présente, comme par exemple Laval, Gap et Les Sables d’Olonne. Pour un partenaire, le droit d’entrée s’élève à 8 000 euros, le prix au mètre carré pour l’aménagement du concept atteint environ 1 200 euros, tandis que le taux de commission est fixé à 40 %. « Nous considérons ces magasins comme des succursales, et ne leur facturons pas les services marketing pour être sûr d’avoir la même identité sur tout le territoire, tient à préciser David Froger. Naf Naf est une marque qui ne se vend pas toute seule, contrairement à Zara, le personnel doit véritablement conseiller les clientes ».

Par comparaison avec le boom de l’affiliation, il n’est pour l’instant prévu cette année qu’une seule ouverture de magasin Naf Naf en propre dans l’Hexagone, au Havre. Plus loin d'ici, dans le berceau de son nouveau propriétaire en Chine, c’est un tout autre défi retail qui attend prochainement la marque : elle doit faire son entrée sur ce marché dans quelques semaines, par le biais de plusieurs ouvertures de boutiques, avec l’objectif de totaliser 500 adresses chinoises dans cinq ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER