×
Publicités

Naf Naf reprise par son fournisseur SY International

Publié le
19 juin 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le verdict est tombé pour Naf Naf, en redressement judiciaire depuis le 15 mai. Ce 19 juin, le tribunal de commerce de Bobigny a désigné le groupe SY International (via sa filiale française SY Corporate France) comme repreneur de l'enseigne de mode en difficulté. Deux offres étaient en lice, celle victorieuse du fournisseur turc de l'enseigne donc, mais aussi celle du groupe breton Beaumanoir, qui n'a pas eu la faveur du tribunal.


Collection printemps-été 2020 - Naf Naf


Le nouvel acquéreur maintient 944 des 1.170 emplois de la marque parisienne. Soit 75% du personnel. Le périmètre des points de vente conservés est le suivant : 200 des 235 magasins que compte l'entreprise dirigée par Luc Mory, incluant 75 affiliés.

Les deux candidats à la reprise avaient amélioré leurs offres ces dernières semaines pour tenter de se démarquer. Les administrateurs judiciaires et les représentants du personnel plébiscitaient l'offre de SY International, tandis que le procureur de la République se prononçait en faveur de Beaumanoir.

"Le rapprochement de Naf Naf et SY Corporate France crée un groupe totalement intégré qui va permettre d’allier vitesse, style et mode" - Selçuk Yilmaz



Partenaire industriel de Naf Naf depuis 1986, SY International dispose de sites de production en Tunisie et en Turquie, et a déjà été impliqué dans un projet de reprise en France : celui de la marque féminine Sinéquanone en novembre dernier. Cette société dirigée par les frères Selçuk et Seyfi Yilmaz et Elif Kara, opère là une intégration verticale, qui avait également la faveur du patron de l'enseigne. Cette alliance permet d'avoir "une supply chain très agile et d'être livré très vite, au meilleur prix et dans les meilleurs délais", avait exposé Luc Mory à l'AFP fin mai.

"Nous travaillons ensemble depuis plus de 30 ans et il nous a semblé évident de nous porter candidat à la reprise de cette enseigne chère au cœur de ses clientes. Le rapprochement de Naf Naf et SY Corporate France crée un groupe totalement intégré qui va permettre d’allier vitesse, style et mode", a réagi Selçuk Yilmaz, président de SY Corporate France.

Dans un communiqué, le groupe Beaumanoir, qui s'est également positionné sur le dossier La Halle, regrette la décision du tribunal. La société malouine a déclaré qu'elle demeurait "convaincue de la justesse de son offre qui aurait permis de redresser l’entreprise et offert une pérennité à la marque et à plus de 700 collaborateurs".

Fondée par les frères Pariente en 1973, Naf Naf avait rejoint le giron du groupe Vivarte en 2007, qui l'a mise en vente dix ans plus tard pour éponger ses dettes. Cette année, le désengagement du propriétaire de Naf Naf depuis 2018, le groupe chinois La Chapelle, a précipité la mauvaise passe connue actuellement par la marque, aggravée par la crise du Covid-19. La procédure de redressement judiciaire avait pour but de faciliter un nouveau et indispensable changement de mains pour cet acteur du prêt-à-porter féminin, dont le chiffre d'affaires annuel voisine les 200 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com