×
5 356
Fashion Jobs
Publié le
11 mars 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Naissance d’une boutique dédiée au soir et au mariage à Paris

Publié le
11 mars 2009

Paris accueille un écrin d’un nouveau genre. En effet, Metal Flaque propose uniquement des robes du soir et de mariée avec les accessoires qui leur sont dédiés. Rendez-vous au 9, rue de l’Échelle dans le Ier arrondissement.


Metal Flaque - Photo : C. Vautard

A l’origine du projet, il y a un couple audacieux : Lilian et Jean Postaire. La première est norvégienne et créatrice de robes de mariée sous son nom : Lilian Aulie Schjoll ; et c’est parce qu’elle constate un manque d’offres sur ce créneau qu’elle décide de se lancer dans l’aventure.

C’est au cœur du Paris touristique et élégant qu’elle choisit de s’installer. L’espace d’environ 100 mètres carrés se décline en deux univers. Au rez-de-chaussée, place aux robes et aux autres tenues du soir avec une très belle offre d’accessoires (bijoux, minaudières précieuses et chaussures). Parmi les griffes présentes, de nombreux noms de la mode (Blumarine, Christian Lacroix, Emanuel Ungaro, Guy Laroche, Vivienne Westwood, Jean-Paul Gaultier, Luella, ...), des créateurs habituées à habiller les stars lors des cérémonies (Vera Wang, David Fielden, Jenny Packham, Victorio Yluchino, Amanda Wakeley, ...) et d’autres noms plus confidentiels comme Leila Hafzi ou la princesse Sirivannavari. Tous les styles étant représentés, du plus classique au plus sophistiqué.


Metal Flaque - Photo : C. Vautard

La maîtresses des lieux a veillé à proposer une gamme de prix large pour séduire différentes clientes. C’est le cas des bijoux notamment, où l’on peut craquer pour des colliers en perles de 200 euros de la marque Boobi et rêver devant des créations ornées de pierres précieuses signées Rikke Harsheim, allant jusqu’à 40 000 euros.

Enfin, pour le grand jour, l’espace mariée au sous-sol est un large cocon où les étoffes les plus belles sont classées par le nom des griffes. On retrouve Alanda Wakelay et Jenny Packham comme Johanne Riss. La pièce la plus chère étant une robe à 7 700 euros.

La prochaine étape sera l’introduction de la ligne de robes de mariée de la créatrice des lieux : Lilian Aulie Schjoll. Celle-ci est actuellement en train d’y travailler.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com