×
Publicités
Publié le
24 nov. 2009
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Naissance des souliers Aperlaï

Publié le
24 nov. 2009

Elle se doit d’être amoureuse des belles matières et capable de défier la gravité avec ses souliers vertigineux mais hautement confortables pour gambader au long de ses folles journées. Qui ? La femme Aperlaï. Nouvelle marque de chaussures de luxe imaginée par trois associés – Srdjan Prodanovic, Alessandra Lanvin et Burak Uyan (ex- Givenchy et Giambattista Valli) – elle mélange le croco, le cuir, le galuchat, le daim, le nubuck et donne à chacune de ses paires, un nom.

Aperlai
Première collection Aperlaï 2009

La goulue, la coquine, l’acrobate, la vaniteuse, la courtisane, l’éblouissante, la divine, l’ambitieuse… Les quinze modèles flirtent avec l’originalité sans pour autant snober "l’air du temps", remarque Srdjan Prodanovic qui tient à souligner le travail particulier opéré pour obtenir un confort optimal. Car selon lui, "le luxe, c’est aussi le confort. Et le but n’est pas que nos clientes nous haïssent à la fin de leur journée".

Disponible à Monte Carlo (Eleven Trend), à Milan (Biffi, Banner), à New York (Bergdorf Goodman), au Japon (Restir), à Moscou (Tsum), à Londres (Harvey Nichols) et à Dubai (Bloomingdale's), la griffe qui vise des adresses telles que l’Eclaireur, Montaigne Market ou encore Colette, est en "pourparlers avec des points de vente nationaux", conclut notre interlocuteur.

Cerise sur le gâteau, Aperlaï prévoit aussi de lancer sa propre ligne de sacs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com