×
6 177
Fashion Jobs
SÉZANE
Responsable Qualité Maille (H/F) - CDI
CDI · PARIS
GROUPE JACQUES BOGART
Responsable Marketing & Communication Parfums (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Animateur(Trice) Des Ventes (H/F) - Villefontaine
CDI · VILLEFONTAINE
RALPH LAUREN
Animateur(Trice) du Stock et Des Opérations (H/F) - Pont Ste Marie
CDI · PONT-SAINTE-MARIE
RALPH LAUREN
Animateur(Trice) Des Ventes (H/F) - Pont Ste Marie
CDI · PONT-SAINTE-MARIE
PVH CORP.
Regular Wholesale Controller
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - Toulouse
CDI · TOULOUSE
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - Paris/Idf
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Attaché Commercial Secteur Sud H/F - Erborian
CDI · NÎMES
ALEXEIN CONSEIL
Chef de Produit/ Acheteur - Chaussures Homme
CDI · MARSEILLE
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Attaché Commercial H/F
CDI · PARIS
MAJE
Traffic Manager H/F
CDI · PARIS
BENEFIT COSMETICS
Délégué(e) Commercial(e) Bretagne
CDI · RENNES
DERMALOGICA
Influence & PR/E-PR Manager
CDI · PARIS
CWF (CHILDREN WORLWIDE FASHION)
H/F – Chef de Produit / Achats Accessoires
CDI · LES HERBIERS
HAYS FRANCE
Tech Lead Python H/F
CDI · PARIS
AIGLE INTERNATIONAL S.A.
Responsable Commercial Sud Ouest H/F
CDI · BORDEAUX
CITY ONE
Office Manager H/F
CDI · PARIS
DEELUXE JEANS
Attaché Commercial Sud Est H/F
CDI · MARSEILLE
BENSIMON COLLECTION
Responsable de Production
CDI · PARIS
SINTEL
Responsable Comptable Magasin H/F
CDI · NANTES
AIGLE INTERNATIONAL S.A.
Responsable Assurance Qualité Chaussures / Bottes f/h
CDI · CHÂTELLERAULT
Publicités
Par
AFP
Publié le
2 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Navalny/Yves Rocher: une affaire judiciaire teintée de politique

Par
AFP
Publié le
2 févr. 2021

L'opposant russe Alexeï Navalny risque mardi plus de deux ans de détention pour la violation d'un contrôle judiciaire dans une affaire qui l'opposait en 2014 à Yves Rocher. Un fantôme qui ressurgit pour hanter la société française de cosmétiques.


Alexeï Navalny - Alexander Nemenov/AFP



Condamnation



M. Navalny a été condamné en Russie en décembre 2014 à 3,5 ans de prison avec sursis pour le détournement de 26 millions de roubles, au détriment de la filiale russe d'Yves Rocher. Son frère Oleg a été condamné à la même peine, mais ferme, pour blanchiment d'argent et escroquerie.

En cause, leur société de transport, Glavpodpiska, tombée dans le collimateur des autorités russes fin 2012.

Si Yves Rocher-Vostok avait déposé une plainte contre X dans ce cadre, l'entreprise avait reconnu finalement en novembre 2014 n'avoir subi "aucun dommage". Ce qui n'a pas empêché la condamnation des frères Navalny.

Révocation du sursis



Dans le cadre de sa peine avec sursis, Alexeï Navalny devait pointer régulièrement et jusqu'au 30 décembre 2020 à l'administration pénitentiaire. Or celle-ci lui reproche d'avoir raté ces rendez-vous, notamment durant sa convalescence en Allemagne suite à son empoisonnement présumé en août 2020.

A son retour en Russie mi-janvier, M. Navalny a été placé en détention pour avoir violé ce contrôle judiciaire. Et le 2 février, le sursis de sa peine pourrait être révoqué par un tribunal. Il pourrait alors devoir purger environ deux ans et demi de la peine, en ayant déjà effectué une partie assigné à résidence.

"Le jeu de Poutine"



En 2017, la Cour européenne des droits de l'Homme avait estimé que les frères Navalny avaient été privés de leur droit à un procès équitable, dénonçant des décisions de justice "arbitraires et manifestement déraisonnables".

En 2018, les frères ont déposé une plainte avec constitution de partie civile pour "dénonciation calomnieuse" contre Yves Rocher à Vannes. Le dossier a été classé fin 2019, mais les représentants des Navalny ont fait appel.

"Il est très important pour nous que la justice française reconnaisse que cette histoire est fabriquée de toutes pièces et que, ce faisant, Yves Rocher a fait le jeu politique de Poutine", a affirmé l'opposant par le passé.

La direction d'Yves Rocher s'était défendue, en disant avoir cru à une escroquerie à l'époque et avoir alors eu recours à des "procédures habituelles", même si ces soupçons ne se sont pas vérifiés par la suite.

En janvier, ils ont évoqué un dossier "clos" sur lequel il n'est "pas possible de revenir", tout en ajoutant être une "entreprise totalement apolitique" et ne pas souhaiter "commenter la situation russe".

Les avocats d'Alexeï Navalny en France, William Bourdon et Amélie Lefebvre, ont accusé récemment Yves Rocher d'avoir eu "connaissance de la fausseté de ses accusations" et d'avoir participé aux poursuites pour bénéficier de "faveurs commerciales" sur le marché russe, où le groupe s'est implanté dès 1991.


Par Andrea PALASCIANO à Moscou, me 2 février 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.