×
2 649
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
18 févr. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Naveena Denim Mills s'offre les services de François Girbaud

Publié le
18 févr. 2016

Le patriarche rebelle du denim européen a profité du salon Texworld pour annoncer sa collaboration avec la société pakistanaise Naveena Denim Mills, avec pour mission de développer de nouvelles innovations dans le denim. Dans la veine responsable prônée depuis 20 ans par François Girbaud.

François Girbaud - PixelFormula


Cette collaboration va débuter à l'occasion d'une collection capsule denim pour la saisons automne-hiver 2016-17. Des créations dans lesquelles le Français entend expérimenter le potentiel offert par le travail « wattwash » du denim au laser. Une utilisation de la lumière destinée à se substituer au peu écologiques traitements à l'eau ou aux produits chimiques.

« On me prête la parternité du stonewash, ce qui n'est pas tout à fait faux, mais j'aimerais aussi qu'on me prête ce rôle pour le wattwash », explique à FashionMag François Girbaud. « Nous avons fait beaucoup de conneries dans le denim et il faut maintenant trouver d'autres méthodes. On ne peut plus dépenser l'eau sans compter, on le sait maintenant. Mais aujourd'hui, les marques n'exploitent pas toutes les possibilités offertes par le laser. Parce que cela demande du travail. »

Naveena revendique 18 millions de mètres de denim produits par an. Lancée en 2003, la société a très tôt entrepris de se démarquer à travers des productions responsables. Ce qui lui permet de travailler aux côtés de grands groupes internationaux comme Invista (Lycra, Cordura...), Lenzing, Dystar ou encore archroma, et de produire pour des entreprises comme Levi's, Inditex, Marks & Spencer et d'autres.

« Beaucoup d'entreprises de production investissent aujourd'hui dans l'outil technologique, or c'est de l'investissement dans l'humain que cette filière a besoin », insiste le PDG de Naveena, Massood Riaz. « Car c'est bien de l'humain que surgira tout ce que pourrait être le denim de demain, et qui ne se limitera pas à des solutions techniques. »

Cette annonce intervient alors que Marité + François Girbaud relance, à travers des ventes événementielles, leur marque, placée en liquidation à la fin de l'année 2013. Interrogé sur le sujet, François Girbaud se dit aussi surpris que touché par le succès rencontré, avec des acheteurs prêts à venir d'Amérique ou de Russie pour retrouver la signature Girbaud.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com