×
3 664
Fashion Jobs
A LA SOURCE...
Animateur de Reseau (H/F) - Moitié Est France
CDI · TOULOUSE
MONCLER
Allocation & Planning Manager Emea (H/F)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Collection Planner (f/h)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Rosny Sous Bois CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Agen
CDI · AGEN
GPE SERGENT MAJOR NATALYS DPAM
Responsable Développement et Affiliation H/F
CDI · MONTREUIL
SUN CITY
Commercial Export et Portail B2B
CDI · SAINT-DENIS
MAJE
Assistant(e) Chargée CRM H/F
CDI · PARIS
GPE SERGENT MAJOR NATALYS DPAM
Category Manager Chaussure H/F
CDI · MONTREUIL
PETIT BATEAU
CDI – Responsable Industrialisation Matieres (H/F)
CDI · TROYES
LEON & HARPER
Responsable Commercial Emea
CDI · PARIS
GEMMYO
Head of Retail
CDI · PARIS
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stock / Stock Keeper - Noyelles-- CDI -Temps Partiel - 25h - f/h
CDI · NOYELLES-GODAULT
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable de Développement Commercial H/F
CDI · STRASBOURG
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Val Thoiry (01) H/F
CDI · THOIRY
CONFIDENTIEL
Traffic Manager
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable de Développement Commercial H/F
CDI · LIEUSAINT
SHOWROOMPRIVE.COM
Responsable de Production Srp Studios - H/F
CDI · ROUBAIX
DES PETITS HAUTS
Animateur(Rice) Réseau (Secteur Idf) H/F
CDI · PARIS
BUREAU DE PRESSE CATHERINE MIRAN
PR Manager
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Responsable Des Ressources Humaines (H/F)
CDI · PARIS
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 avr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Neiman Marcus boucle un tour de table de refinancement de 1,1 milliard de dollars

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 avr. 2021

La chaîne de grands magasins Neiman Marcus Holding Company, Inc., basée à Dallas, au Texas, a annoncé jeudi avoir bouclé un tour de table de refinancement d’1,1 milliard de dollars (930 millions d’euros) afin de solder une importante part de ses dettes grâce à la vente de billets garantis de premier rang à 7,125 % dûs en 2026. Cela confirme de précédentes informations faisant état d’efforts de l’entreprise pour rembourser ses créanciers.


Reuters

 
Neiman Marcus a utilisé une partie de ce capital pour rembourser environ 871,8 millions de dollars (740,16 millions d’euros) de prêts longue durée, de crédits à terme et de prêts à taux variables arrivant à échéance en 2025. Le groupe a aussi payé les intérêts, les primes et les charges associés.
 
Les sommes restantes seront injectées dans les « besoins généraux de l’entreprise », comme le remboursement d’un prêt de 75 millions de dollars (63,68 millions d’euros) arrivant actuellement à échéance, dans le cadre d’un crédit revolving sur actifs de 900 millions de dollars (764,10 millions d’euros). Après ce remboursement, les dettes nettes restant à régler de Neiman Marcus se situeront autour de 850 millions de dollars (721,65 millions d’euros).

Le groupe compte sur ce refinancement pour lui permettre de retrouver la rentabilité à long terme. L’entreprise en sort avec une structure de capital simplifiée, des taux d’intérêts réduits de plus de 30 millions de dollars (25,47 millions d’euros) par an, des délais de paiement étendus à 2026, une plus grande flexibilité financière et une trésorerie renforcée.
 
« Ce refinancement nous confirme que nous sommes en bonne position pour continuer à mettre en œuvre notre plan de transformation stratégique dans de meilleures conditions », fait valoir la vice-présidente exécutive et PDG de Neiman Marcus Group, Brandy Richardson, dans un communiqué. « La confiance des investisseurs se reflète dans les conditions financières finales et l’envergure de l’offre. Nous disposons d’une plus grande souplesse financière pour investir dans notre chaîne d’approvisionnement, renforcer le développement du digital et offrir une expérience de luxe incomparable. »
 
Des informations mentionnant un mémorandum d’offre confidentielle portant sur le refinancement de Neiman Marcus ont filtré la semaine dernière. Selon l’entreprise, la transaction devait initialement concerner un montant de 1 milliard de dollars (850 millions d’euros), mais a été relevée à 1,1 milliard de dollars (930 millions d’euros) en raison de requêtes des investisseurs institutionnels.
 
Neiman Marcus s’est placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites en mai 2020 et a émergé de cette procédure en septembre. Ses trois principaux créanciers (Pacific Investment Management Company LLC, Davidson Kempner Capital Management et Sixth Street Partners) avaient alors opté pour l’effacement de la dette de l’entreprise en échange de prises de participation et en sont devenus les nouveaux propriétaires.
 
Le plan de transformation mis en œuvre suite à ce rachat a permis à Neiman Marcus de solder environ 4,4 milliards de dollars (3,74 milliards d’euros) de dettes et de se débarrasser d’environ 200 millions de dollars (169,80 millions d’euros) d’intérêts par an. Le groupe a aussi contracté un prêt sur actifs de 900 millions de dollars (764,10 millions d’euros), un dispositif de financement de sortie et un crédit « first in, first out ».
 
Mais la chaîne restait en mauvaise position financière, en raison de taux d’intérêts élevés sur le reste de ses dettes et d’une baisse de ses revenus. Selon le mémorandum de Neiman Marcus cité par WWD la semaine dernière, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 1,63 milliard de dollars (1,38 milliard d’euros) au cours des six mois clôturés en janvier 2021, en large baisse par rapport aux 2,42 milliards de dollars (2,05 milliards d’euros) de la même période lors de l’exercice précédent.
 
Neiman Marcus possède actuellement 37 boutiques éponymes, deux magasins Bergdorf Goodman et cinq établissements Last Call.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com