New Look va éliminer progressivement son offre masculine de ses magasins physiques

Le prêt-à-porter masculin de New Look sera désormais distribué exclusivement sur Internet : l'enseigne britannique, qui connaît de grandes difficultés, l'a confirmé mardi à FashionNetwork.com.


New Look va éliminer progressivement son offre masculine de ses magasins physiques - New Look

« New Look retire actuellement ses produits masculins de ses magasins du Royaume-Uni et d'Irlande, mais continuera à les distribuer sur son site e-commerce et sur ses plateformes partenaires », a annoncé un porte-parole de la société. « L'espace supplémentaire permettra à l'entreprise de donner plus de place à ses lignes de prêt-à-porter féminin et de mode pour enfants, et de proposer une offre améliorée de concessions dans ses magasins. »

La décision frappe également les magasins New Look exclusivement dédiés au prêt-à-porter masculin : on en dénombrait 22 à la fin de l'exercice 2018, avant que la marque n'annonce la fermeture de 85 boutiques sur le sol britannique.

New Look a commencé à étendre sa présence sur le marché de la mode masculine en 2015 dans l'espoir de bénéficier de la forte croissance du secteur. À l'échelle mondiale, le prêt-à-porter masculin devrait peser 460 milliards de dollars d'ici 2020 et enregistrer une croissance de 0,7 % au Royaume-Uni - à mettre en regard de la baisse de 0,2 % attendue sur la marché féminin, selon un rapport d'Euromonitor paru en 2017.

Mais New Look a décidé de se concentrer entièrement sur l'amélioration des performances de ses principales catégories de vêtements et d'accessoires féminins. En 2018, le détaillant estimait avoir perdu le contact avec sa base de clients, d'où un impact négatif sur ses ventes et une baisse de 7,3 % de ses revenus annuels.

Depuis, certaines catégories de vêtements pour femmes, notamment les robes, les hauts et les bas, ont connu une amélioration, mais l'entreprise continue à connaître des difficultés sur ses gammes de chaussures et d'accessoires. Au cours des trois premiers trimestres de l'année, les revenus de la société ont diminué de 5 %.

Et l'entreprise britannique a d'autres soucis à se faire. Sa branche française, en quête d'un repreneur pour ses magasins, a été placée en redressement judiciaire fin mars, tandis que New Look Pologne a déposé une demande d'insolvabilité et va cesser ses activités. L'ancien chef de la direction de la Maison Fraser, Nigel Oddy, a rejoint l'entreprise au poste de chef de l'exploitation pour l'aider à se repositionner et renouer avec la croissance.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLuxe - Prêt-à-porterDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER