New York Fashion Week : Proenza Schouler énonce sa vision singulière du glamour

La marque Proenza Schouler, originaire de New York, donnait corps à la puissance des femmes au cours de son spectaculaire défilé, mis en scène dans un immeuble surplombant le quartier de Hudson Yards.


Proenza Schouler - Prêt-à-porter féminin - Automne-hiver 2019 - New York - Photo: GoRunway

À rebours de sa pré-collection d'automne, plus colorée et commerciale, le défilé automne-hiver de Proenza Schouler a dévoilé une sélection de looks monochromes ou ultra-graphiques, tout en respectant à la lettre l'ADN très tailleur de la griffe.

Les lignes précises et les coupes minimales des vêtements étaient soulignées par des attaches techniques et des pièces en cuir et certains hauts à manches longues comportaient une délicate rangée de plumes, qui contrastaient en douceur avec la radicalité du propos.

Des découpes précises et des pièces apparemment inachevés accentuaient la construction raffinée de la collection, à la manière des « cubes incomplets » de l'artiste américain Sol LeWitt.

« Les pièces ont été conçues comme des vestiges de ce qui fut jadis et font appel à la mémoire du spectateur pour compléter la composition, un acte à la fois profondément personnel et soumis à la compréhension de l'objet en question : l'individualité, l'expression de soi et la subjectivité sont d'une importance capitale dans le monde actuel », explique la marque dans un communiqué.

« L'objectif étant de faire le portrait, d'écrire la biographie d'une femme d'aujourd'hui, qui se réjouit d'esquiver les catégories ou les étiquettes. Elle est complexe, contradictoire même, tout en restant complètement elle-même. »


Proenza Schouler - Prêt-à-porter féminin - Automne-hiver 2019 - New York - Photo: GoRunway

Après une pause de trois saisons - pendant lesquelles la marque new-yorkaise défilait à Paris -, c'est le deuxième défilé organisé par Proenza Schouler dans sa ville d'origine depuis son retour à New York et son défilé printemps-été 2019.

Après des périodes plutôt tumultueuses de structuration et de restructuration, les cofondateurs et directeurs artistiques du label, Lazaro Hernandez et Jake McCollough, ont récemment racheté la totalité de leur marque.

Au même moment, l'entreprise a également bénéficié d'une importante injection de capitaux et d'un rafraîchissement de son équipe de direction. Proenza Schouler en a profité pour annoncer son intention de recentrer la marque et de stimuler sa croissance mondiale, des projets ambitieux que Lazaro Hernandez et Jake McCollough semblent aborder du bon pied avec leur dernière collection.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER