×
6 178
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
14 janv. 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

New Balance : 2015, année de l’offensive européenne ?

Publié le
14 janv. 2015

Fin 2012, James Davis, le président du groupe New Balance, affichait clairement ses ambitions : dépasser Puma au classement mondial des marques sport-lifestyle. Si, aux Etats-Unis, un acteur comme Under Armour a pris de vitesse la progression de la marque plus que centenaire, au niveau global, le pari semble encore d’actualité.

La dernière boutique espagnole de New Balance à Madrid, sur Gran Via. Photos Facebook New Balance


New Balance, fondée à Boston en 1906, devrait, selon la presse économique américaine, atteindre les 3,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur son exercice 2014, dépassant de nouveau la barre des 10 % de croissance annuelle.

Et 2015 pourrait bien être une année majeure pour le groupe, qui sera notamment présent sur le salon Seek de Berlin et est cette semaine au Pitti Uomo à Florence.

C’est d’ailleurs au terme du prochain exercice que James Davis voyait ses équipes prendre le dessus sur celles du félin allemand.

Aux Etats-Unis, la marque s'appuie sur le Made in USA (1 300 salariés dans cinq usines, produisant un quart des chaussures de la marque), avec la customisation et la livraison de son futur siège flambant neuf de Boston en fin d’année.

Mais en Europe, New Balance, qui vient de s’installer dans son nouveau siège de plus de 3 000 mètres carrés à Warrington, entre Liverpool et Manchester, affiche aussi de fortes ambitions.

Le running reste au coeur de New Balance. En France, le textile représente 10% de son chiffre d'affaires performance. Photo Facebook New Balance


« La marque a fortement progressé et le groupe a de grosses ambitions, confirme Stéphane George, directeur de la marque pour la France, le Benelux et l’Allemagne au sein du groupe Royer, qui possède la licence sur ces marchés. En France, nous avons connu une croissance en 2014, en particulier sur l’objectif n°1 de la marque, le running. Nous avons pris des parts de marché. C’est lié à la dynamique globale du running et à un design de plus en plus fort depuis deux ans. Côté tennis, après un bel été 2014, nous allons être présents chez une centaine de spécialistes au printemps 2015. Le fitness est aussi un segment qui a connu une belle progression. Enfin, le lifestyle continue d’avancer avec ses 450 points de vente en France. »

Et New Balance devrait encore fortement gagner en visibilité au niveau sportif en France comme en Europe. En prime du running, du tennis et du fitness, la marque arrive dans le football. Aucune annonce officielle n'a été faite par le groupe qui ne souhaite pour l'instant pas commenter ce sujet. Mais New Balance semble revoir sa stratégie dans le ballon rond amorcée en 2012. Elle reprend sous son nom les contrats d’équipementiers de sa filiale Warrior dans le football. Pour la saison 2015-16 de football, la marque devrait ainsi s’afficher sur les maillots du Liverpool FC, l’un des clubs anglais les plus médiatiques de la planète foot. Mais Warrior est aussi le partenaire de Stoke City, en Angleterre, du FC Séville en Espagne et du FC Porto au Portugal. Autant d’opportunités pour New Balance.

La marque développe de nouvelles catégories, comme le football à partir de 2015. Photo Facebook New Balance


Cette offensive sur le rectangle vert a d’ailleurs déjà débuté. Plusieurs joueurs professionnels de premier plan, comme Aaron Ramsey à Arsenal, Marouane Fellaini à Manchester United ou Samir Nasri à Manchester City, évoluent depuis quelques semaines avec des chaussures New Balance.

Et pour exploiter ce coup de projecteur, New Balance pourrait accélérer dans le retail. En septembre 2013, la marque inaugurait son premier flagship européen à Barcelone. « L’ouverture de flagships dans des villes comme Paris, Berlin et Amsterdam, fait partie des ambitions 2015, appuie Stéphane George. Nous connaissons le format idéal pour ce type de magasins car à Madrid, ils viennent d’ouvrir leur deuxième boutique (rues Augusto Figueroa et Gran Vía, ndlr) et en Italie, ils ont sept boutiques. Surtout, entre les Etats-Unis, la Russie et l’Asie, New Balance possède déjà un réseau dense. L'idée est de pouvoir présenter l'ensemble de l'offre sport et lifestyle. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com