×
7 115
Fashion Jobs

New Look : des salariés manifestent et exigent des informations sur leur avenir

Par
AFP
Publié le
today 18 mars 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Une cinquantaine de salariés de la branche française de l'enseigne britannique de vêtements New Look ont manifesté lundi à Paris pour réclamer à leur direction des informations sur l'avenir de leur entreprise en difficulté.


New Look


« On demande à la direction de nous dire la vérité. On pose des questions, mais on n'a pas de réponse. On veut que les salariés sortent dignement de l'entreprise avec un PSE » (plan de sauvegarde de l'emploi), a expliqué Mohammed Haddou, délégué syndical CFDT.

L'enseigne de mode à bon marché avait lancé en septembre dernier un plan de restructuration prévoyant des fermetures de magasins et des suppressions d'emplois en France. Un projet abandonné avec l'arrivée en novembre d'une nouvelle direction, qui recherche depuis le 28 février des repreneurs pour toutes les activités françaises.

« Les loyers de certains magasins n'ayant pas été payés, les salariés ont de plus en plus peur que l'entreprise se place dans une situation de liquidation brutale, même si la loi imposerait tout de même le respect de procédures dans ce cas, alors que d'autres solutions restent possibles », a déclaré Judith Krivine, avocate des représentants du personnel.

Les manifestants ont brièvement occupé les locaux du siège parisien de l'entreprise et essayé de dialoguer avec la direction. « Il faut arrêter de se moquer de nous. On veut un minimum d'informations. Tous les jours, on s'attend à un coup de fil pour nous dire qu'on va fermer », a raconté une salariée. « C'est difficile à vivre pour les équipes, un stress constant. Les clients nous demandent quand est-ce qu'on va fermer », s'est désolée une autre employée.

Un groupe de salariés prévoit d'aller la semaine prochaine « au siège du groupe à Londres avec l'objectif d'être reçus par les dirigeants anglais », a indiqué Moussa Koita, délégué SUD Commerce.

La direction a assuré dans un communiqué mettre « toute son énergie dans la recherche de repreneurs potentiels ». Elle « étudie actuellement plusieurs marques d'intérêt » et « continue à faire fonctionner les 30 magasins » français et « à garantir les salaires », a-t-elle ajouté. New Look France compte « environ 370 salariés », a précisé un porte-parole.

Le groupe New Look a déjà fermé tous ses magasins en Chine et en Belgique. Au Royaume-Uni, il avait annoncé il y a un an la fermeture de 60 magasins et la suppression de 980 emplois.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.