×

New York Fashion Week : sous le signe de la diversité

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 4 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cette saison, la Semaine de la mode automne-hiver 2019/20 mettra à l'épreuve l'endurance, la ténacité et la résistance au froid des journalistes et des influenceurs, au moment où la tempête qui plonge tout le Midwest dans un hiver polaire fait souffler un froid glacial à New York. Seuls les plus robustes et les plus dévoués à la création new-yorkaise s'entêteront à défier ces conditions difficiles, mais le calendrier de cette saison pourrait bien les récompenser avec toute une série de nouveaux créateurs échappés de la banquise.


Ralph Lauren - Printemps-été 2019 - Prêt-à-porter féminin - New York - © PixelFormula


L'événement a lieu du 4 au 13 février et la plupart des grands défilés se dérouleront à Manhattan, notamment aux Spring Studios et à l'Industria, dans le West Village, et au Pier59, à Chelsea. Cette saison, la NYFW (New York Fashion Week) continuera selon le nouveau calendrier mis en place par le CFDA en février 2018 : trois jours de prêt-à-porter masculin, puis trois jours de mode féminine.

Parmi les absences remarquées cette saison, citons Calvin Klein, qui a annulé son défilé à la suite du départ de Raf Simons en décembre dernier, ainsi que Tommy Hilfiger, qui passera son tour à New York cette saison pour présenter sa collection Tommy x Zendaya à Paris. Parmi les autres labels qui brillent par leur absence, citons Victoria Beckham, qui n'est pas encore retournée à New York depuis son dixième anniversaire célébré à Londres la saison dernière, et Rodarte qui présentera sa collection automne 2019 en Californie, l'État des sœurs Mulleavy. Escada, qui a célébré son 40e anniversaire avec un défilé de sa collection printemps 2019 en septembre dernier sous la nouvelle direction créative de Niall Sloan, ne figurera pas non plus dans le calendrier de février, pas plus que le gagnant du prix CFDA/Vogue Fashion Fund, Pyer Moss, petit chouchou du secteur. Mais les empereurs de la mode new-yorkaise Marc Jacobs, Ralph Lauren, Tom Ford et Michael Kors, seront bien tous présents sur les podiums cette saison.


Gabriela Hearst - Printemps-été 2019 - Prêt-à-porter féminin - New York - © PixelFormula


Parmi les nouveautés notables cette saison : No Sesso, qui donne le coup d'envoi de la mode masculine ce lundi 4 février. Le label de Los Angeles, dirigé par Pierre Davis et Arin Hayes, présente son premier défilé pendant la NYFW - ce qui constitue également la première fois qu'une créatrice ouvertement transgenre apparaîtra dans le calendrier officiel de la Semaine de la mode new-yorkaise. Dans une interview accordée au CFDA, instance gouvernante de la mode américaine, Pierre Davis décrit No Sesso comme « une marque artisanale amusante et pleine de fantaisie, mais qui fait aussi la part belle à l'art et à la technicité des vêtements » - elle explique que la prochaine collection de la marque sera « inspirée par les vêtements des hommes et des femmes d'affaires, sans tenir compte du genre ».


Helmut Lang


Lukhanyo Mdingi, qui a longtemps fait des vagues dans son Afrique du Sud natale et au-delà, fera également ses débuts officiels à la NYFW le 6 février. Dans une interview accordée au CFDA, le créateur de prêt-à-porter masculin explique que sa dernière collection, baptisée « Perennial », est inspirée par les archives de la marque. Au cours des premiers jours de la Fashion Week auront également lieu les présentations et installations du label de sportswear high-tech Dyne et des marques de prêt-à-porter masculin Tanaka, Dear Miler et Chan Chit Lo, toutes dirigées par des femmes.

Parmi les autres grands noms qui font leur retour à New York, Palomo Spain et Helmut Lang qui revient dans le calendrier new-yorkais le 11 février après une longue pause et la nomination d'Alix Browne comme « editor-in-residence » et de Mark Howard Thomas à la tête du prêt-à-porter masculin en octobre 2017.


No Sesso


Le show mixte de Tom Ford programmé le 6 février marquera la transition de cette Fashion Week vers la mode féminine. Celle-ci prendra ainsi le relais avec un défilé inaugural organisé par Ralph Lauren le 7 février. La maison parisienne de maroquinerie de luxe Longchamp fera sa deuxième apparition à New York le 9 février, après ses débuts new-yorkais la saison dernière. Gabriela Hearst fera elle son premier show depuis que LVMH Luxury Ventures a fait un investissement minoritaire dans son label le 12 février dernier. D'autres labels et designers internationaux en plein essor feront leur apparition les jours suivants, du label conceptuel Sies Marjan à Palm Angels, marque de streetwear haut de gamme. Marc Jacobs clôturera la semaine le 13 février à 18h.

Malgré les nombreux remaniements qui ont marqué le calendrier de la mode new-yorkaise au cours des dernières saisons, ce mois de février pourrait bien dessiner un nouveau paysage, peuplé de visages frais, laissant une place de choix à la diversité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com