×
5 471
Fashion Jobs
Publicités

New York : Phillip Lim scrute son passé

Par
AFP
Publié le
today 11 févr. 2014
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

NEW YORK, 11 fév 2014 (AFP) - Un télésiège, de vieux skis et un chalet sur des rochers enneigés, Tommy Hilfiger a transporté lundi son public à la montagne, pour sa collection automne-hiver 2014 à la Fashion week de New York.

Défilé Phillip Lim. Photo : AFP.

A 75 ans, la doyenne des podiums Carolina Herrera était elle résolument tournée vers l'avenir. Parmi les autres défilés de lundi, Phillip Lim, 40 ans, avait "revisité tout ce qu'(il) avait fait", depuis 10 ans, pour des silhouettes résolument urbaines, portant des larges pantalons sur des petits blousons, des vestes matelassées, de grandes chemises à carreaux sur un pantalon cigarette, un étonnant manteau de fourrure claire, avec empiècement de cuir noir, grand col rose foncé, une manche parme et l'autre chocolat.

Philip Lim a reconnu qu'il aimait les mélanges et les superpositions. "C'est un peu comme le système solaire, et elle est le soleil", a-t-il dit à propos de sa femme automne-hiver 2014, "curieusement cool, facile et chic".

Kenneth Cole et ses femmes à grand chapeau, Theory et ses longues silhouettes aux vestes joliment ceinturées, Dominic Louis, Honor, Reem Acra, Zac Posen, Patrick Ervell et Donna Karan, qui fête ses 30 ans dans la mode, étaient aussi au programme lundi.

Mardi sont notamment attendus Tory Burch, Marc by Marc Jacobs, Vera Wang, Sophie Theallet, Oscar de la Renta et Elie Tahari.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.