×
6 482
Fashion Jobs
Publicités

New York : quel avenir pour les Fashion Weeks ?

Par
AFP
Publié le
today 11 févr. 2016
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fashion Week s'est ouverte jeudi à New York, avec sa frénésie habituelle de défilés et une question qui la hante désormais : comment rester pertinente dans un monde où les réseaux sociaux sont omniprésents et où les clients veulent tout, tout de suite.


Rebecca Minkoff - Spring-Summer2016 - Womenswear - New York - © PixelFormula


Traditionnellement, les designers ont toujours présenté leur collection avec six mois d'avance : la semaine de la mode qui s'ouvre ce jeudi présente ainsi les collections automne hiver 2016-2017 à un public trié sur le volet, d'acheteurs, journalistes, invités, blogueuses et célébrités. Ces collections ne seront en vente que dans quelques mois.

Mais à l'heure d'Instagram et autres réseaux sociaux, la patience n'est plus de mise. Plusieurs marques ont récemment fait savoir qu'elles présenteraient des collections de saison, et non plus décalées, immédiatement disponibles à l'achat.

La designer Rebecca Minkoff va ainsi présenter dimanche sa collection printemps-été 2016. « Tout ce que vous verrez sur le podium sera disponible immédiatement ou au maximum dans les 60 jours », a-t-elle expliqué dans une vidéo sur YouTube. « L'image ne s'usera pas, vous n'en aurez pas marre de cette veste que vous voyez sur tous les comptes Instagram et les sites Internet ». Et vous achèterez « le vrai produit, pas une copie faite avant même que j'ai pu le faire moi-même ».

Le créateur Tom Ford fera de même en septembre prochain et ne présente rien en février.

A Londres, le groupe de luxe Burberry a aussi annoncé qu'il allait à partir de septembre prochain mettre ses nouvelles collections en vente immédiatement, après deux défilés qui ne différencieront plus les saisons.

Système inopérant

Le Conseil des créateurs de mode américains (CFDA), également propriétaire du calendrier de la Fashion Week, réfléchit depuis plusieurs mois à un nouveau modèle, estimant le système actuel « inopérant » : il a demandé en décembre une étude sur le sujet à un cabinet de consultants, dont les conclusions sont attendues dans les prochaines semaines. « Les créateurs, les distributeurs et les éditeurs s'interrogent depuis un certain temps sur la pertinence de la Fashion Week dans son format actuel », a expliqué Steven Kolb, le PDG du CFDA.

D'autant que les murs de la Fashion Week craquent aussi sous la poussée des célébrités qui font de la mode un spectacle.

Le rappeur Kanye West présentait ainsi sa troisième collection Yeezy au Madison Square Garden ce jeudi après-midi, conjuguée à la sortie mondiale de son nouvel album. Les 18.000 places étaient payantes, initialement de 50 à 135 dollars, et le public, qui n'a habituellement pas accès aux défilés de mode, est plus que bienvenu. Le spectacle était aussi retransmis dans 700 salles de cinéma, dans 23 pays.

Parmi les autres célébrités à se produire à la Fashion Week, la chanteuse Rihanna, qui doit aussi présenter sa collection Puma vendredi soir.

La question de l'accès du public à la Fashion Week avait déjà été posée en septembre dernier, quand Givenchy avait décidé d'accepter, en plus des invités traditionnels, 800 membres du public choisis par tirage au sort.

Au total, 147 designers sont au programme officiel de la semaine de la mode new-yorkaise, pour 97 défilés et 50 présentations. D'autres créateurs présentent leur ligne de façon indépendante.

Jeudi, c'est le duo new-yorkais Nicholas K, des frère et soeur Christopher et Nicholas Kunz, qui comme à son habitude a donné le coup d'envoi officiel de la semaine, suivi de BCBG, Brock Collection, Creatures of the Wind, Pas de Calais et Ulla Johnson notamment.

Vendredi, Tadashi Shoji, Zimmermann, Jason Wu, Cushnie et Ochs et la Française Sophie Theallet sont au programme, avant un week-end toujours très chargé, avec Lacoste, Hervé Leger, Alexander Wang, Altuzarra, Victoria Beckham, Public School, Diane Von Furstenberg, Prabal Gurung et Opening Ceremony.

Viendront ensuite plus tard dans la semaine Tommy Hilfiger, Zac Posen, Vera Wang, Oscar de la Renta, Ralph Lauren, Calvin Klein, J Mendel et Marc Jacobs.

Par Brigitte Dusseau

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.