×
Publicités
Publié le
17 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Newlab : une sneakers green et une distribution en essor

Publié le
17 sept. 2020

Newlab fait partie des outsiders du marché de la sneakers. Ces jeunes labels sont à la fois vulnérables et désirables. La tête sur les épaules, ses deux fondateurs ne veulent pas bruler les étapes. Ils viennent de sortir une sneakers végane et voient leur diffusion s’étendre au fil des saisons.


Parmi les premières modèles, cette sneakers épurée a fait connaître la marque - DR


Le labo de Newlab a sorti un modèle végane écoresponsable pour cet hiver, dans une matière à base de peau de pomme sur une semelle extérieure recyclée. Baptisée Vision, cette sneaker est déjà en rupture de stock sur certains coloris. "Nous savions qu’il y avait une demande, une attente sur ce type de produit mais là, ça marche encore mieux que ce que l’on pensait. Nous allons donc développer cette gamme-là", indique Jacques Elbaz, le cofondateur de la marque avec Florian Lévy.
 
Quand le confinement a été annoncé par le gouvernement, les fondateurs de Newlab ont adressé un courrier à leurs clients. Objectif : savoir s’ils confirmaient, diminuaient ou annulaient leurs commandes. Un réflexe sage qui a permis d’ajuster au mieux la production. Si une partie des commandes a été revue à la baisse, la globalité de la saison est restée positive pour la griffe. "C’est simple, nous triplons les commandes chaque saison depuis notre lancement en 2017", ajoute Jacques Elbaz.


La sneakers vegan Vision lancée cet hiver - DR


Aujourd’hui, Newlab est distribuée par une centaine de points de vente en France et une cinquantaine à l’international (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Espagne et Italie). Ces cibles sont des concepts stores, des chausseurs de renom et des multimarques sélectifs. C’est ainsi qu’elle a été référencée par Michard Ardillier, une institution bordelaise chez les chausseurs. 
 
"A l’heure actuelle, nous devons plutôt veiller à notre diffusion en France et la limiter tant nous avons de demandes. Nous devons surtout être fair play avec les détaillants en ne soldant pas nos produits par exemple sur notre e-shop. Par ailleurs, si nous faisons des modèles exclusifs, c’est pour les magasins, pas pour notre e-shop. Nous devons inciter les consommateurs à jouer le jeu en allant dans les magasins qui nous soutiennent et prennent des risques". Jacques Elbaz connaît le terrain puisqu’il est encore détaillant à Lyon. Son associé, lui, est un ancien du métier… A l’international, ils sont en train de répondre à des propositions d’agents de qualité notamment au Canada, en Australie.


Le label a aussi décliné ses runnings dans l'air du temps - DR


Autre source de fierté, le label s’est fait remarquer pour sa collaboration cet été avec Cyrillus. L’occasion de toucher avec ce modèle mixte une autre clientèle, plus familiale, plus "bourgeoise", qui a découvert et apprécié ces quasi-nouveaux venus. Depuis, ils sont sollicités par des marques et des enseignes pour de nouvelles collabs.
 
Sur le Who’s Next, la marque a démarré avec un modèle dans différentes combinaisons de couleurs et matières. Cet hiver, la collection compte une dizaine de modèles de la running colorée ou sobre à des tennis blanches avec une petite touche de couleurs. Leurs sneakers sont fabriquées à la main au Portugal dans des peaux et des matières italiennes. Les fondateurs de cette jeune griffe sont optimistes sur un marché qui reste (très) en demande de sneakers, connues, reconnues ou un peu plus confidentielles.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com