×
Publicités
Publié le
13 déc. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Newtone, la marque inspirée du vintage qui monte

Publié le
13 déc. 2021

Marque inspirée du vintage et des années 70, Newtone se lance en 2017 sous l’impulsion des frères Yohann et Julien Tobie. Après 4 ans d'existence, elle revendique aujourd’hui plus de 350 points de vente dans le monde.


L'esprit vintage incarné par la marque Newtone


"Nous avons grandi dans l’univers du textile, avec un père spécialiste dans la confection et fondateur d’un multimarque féminin, Chestel, qui tenait 3 boutiques à Marseille", explique Yohann Tobie. Naturellement, nous nous sommes lancés dans le prêt-à-porter autour de notre studio de création graphique, en collaborant pour Kaporal mais aussi Teddy Smith ou Freeman Porter".
 
Inspirés par l’univers de la fripe américaine, les thématiques rock et skate comme les roadmovies, les frères Tobie imaginent une première collection de tee-shirts pour femmes avant de créer Newtone, une griffe dont les traitements lavés et graphismes s’inspirent directement du vintage et qui décline tee-shirts, sweatshirts, pantalons de survêtement ou robes: chaque pièce se couvrant d’imprimés et s’accessoirisant de badges.

"Après le lancement de nos collections sur les réseaux sociaux, la marque a vraiment pris un tournant grâce à notre distribution sur le marketplace Lulli sur la Toile, spécialiste des vêtements de créateurs, poursuit Julien Tobie. Une distribution qui nous positionnait sur le haut de gamme accessible (les tee-shirts Newtone sont vendus à partir de 75 euros, les sweats à partir de 130 euros ndlr) à côté de marques comme Isabel Marant ou Jérôme Dreyfus".


Newtone, tee-shirts neufs inspirés du vintage


Produites en Chine, imprimées et accessoirisées de badges dans les ateliers d’imprimerie de la marque et de leur prestataire dans la région d’Aubagne, les collections Newtone séduisent au fil des saisons une large sélection de points de vente. "350 dans le monde, détaille Yohann, du Printemps Haussmann au magasin Merci, en passant par Jane de Boy à Bordeaux, et même jusqu’au Japon où la marque est distribuée via le groupe Baycrews".
 
Lancés sur une stratégie wholesale – qui représente aujourd’hui environ 75% des ventes -, en partenariat avec le showroom Kissandlfy, les fondateurs, déjà largement présents en Europe (Bénelux, Allemange et Pays-Bas parmi premiers pays représentés) et en Asie (au Japon et en Corée du Sud) devraient tenter en 2022 une distribution sur le marché américain. Ils participeront à ce sujet, au salon Coterie à New-York, à la fin du mois de février. 
 
En parallèle, la société devrait continuer à renforcer sa partie e-shop, "un impératif depuis la crise sanitaire, où notre marge de développement est importante", et élargir leurs collections autour de la maille et de la bagagerie. Dès janvier, la griffe proposera sa première collection upcyclée autour de bleus de travail et de chemises hawaïennes customisées et, dès l’été prochain, une collection capsule en collaboration avec un créateur de mode. 
 
Aujourd’hui composée de 5 salariés, la société des frères Tobie entend rester indépendante dans son développement.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com