×
Publicités

Nicholas Knightly nommé directeur créatif du malletier Moynat

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
2 juil. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La maison Moynat, l'un des plus anciens malletiers français, a nommé le créateur anglais Nicholas Knightly — jusque là responsable de la maroquinerie chez Louis Vuitton — à la tête de son studio créatif.


Dans le flagship parisien de Moynat, sur la rue Saint-Honoré - Moynat


Le nouveau poste de Nicholas Knightly chez Moynat a pour intitulé : "Créateur de la Maison". Le designer britannique a pris ses fonctions le mercredi 1er juillet. "Nicholas Knightly sera responsable de l'ensemble de l'offre créative pour les articles en cuir. Avec son équipe de création, il contribuera au renouvellement esthétique de Moynat tout en travaillant en étroite collaboration avec les équipes de développement", détaille la maison dans un communiqué.

Depuis 2004, Nicholas Knightly est directeur du design pour la maroquinerie chez Louis Vuitton, après avoir travaillé pour Mulberry. Chez Moynat, il devra rendre des comptes à Sidney Toledano, PDG du LVMH Fashion Group et président de Moynat, et à Lisa Attia, PDG de Moynat.

"Sidney Toledano et Lisa Attia s'associent à toutes les équipes pour accueillir chaleureusement Nicholas à Moynat et lui souhaiter beaucoup de succès à son nouveau poste", poursuit la maison historique. Lisa Attia travaille depuis longtemps pour LVMH ; elle a rejoint Moynat en février dernier, après avoir travaillé pour la chaîne de beauté Sephora et le Bon Marché.

Nicholas Knightly — diplômé de Ravensbourne, une université qui forme aux médias numériques et au design, basée à Greenwich —, jouit d'une excellente réputation. Certes, en termes de taille, Louis Vuitton éclipse Moynat, dont le flagship se situe rue Saint-Honoré à Paris et qui compte 25 autres boutiques dans le monde. Mais Moynat serait l'un des projets favoris de l'homme le plus riche d'Europe, Bernard Arnault. Si la maison n'appartient pas à son conglomérat LVMH, elle est directement contrôlée par le groupe Arnault.

Fondée en 1849, Moynat a connu la gloire grâce à ses malles, conçues spécialement pour les voitures de luxe. Mais la maison a cessé ses activités à la fin des années 1970, avant d'être ramenée à la vie par LVMH. 

Nicholas Knightly succède à Ramesh Nair, lui-même nommé peu après le rachat de Moynat par LVMH en 2010. Ce dernier "quitte l'entreprise pour mener des projets personnels. Nous le remercions pour sa contribution au développement de Moynat", précise le communiqué.

Ramesh Nair avait pris la tête de Moynat après un passage chez Hermès. C'est à lui qu'on doit les lignes très épurées du modèle "Réjane", un sac influencé par la Belle Époque et baptisé d'après l'actrice Gabrielle Réjane, doté d'un fermoir aux allures de bijou, et le très majestueux "Gabrielle", avec son fermoir plat caractéristique en forme de "M".

Le designer d'origine indienne avait reçu un accueil critique très positif — et le fait qu'il ait occupé ce poste pendant une décennie témoigne de ses grandes compétences créatives et de son ingéniosité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com