×
Publicités
Publié le
24 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nicola Brognano insuffle un vent de fraîcheur à Blumarine

Publié le
24 sept. 2020

Passée aux mains de Liu Jo fin 2019, Blumarine ouvre un nouveau chapitre de son histoire avec pour la première fois à sa tête un créateur externe à la maison, pilotée jusqu’à l’an dernier par sa fondatrice Anna Molinari. Aux commandes du style depuis février, Nicola Brognano a dévoilé mercredi une première collection pleine d’énergie et de fraîcheur, qui reflète pourtant fidèlement l’esprit de la maison.
 

Nicola Brognano signe le retour de la griffe - Blumarine


On reconnaît d’emblée le style Blumarine avec les roses, les applications de fleurs, les tenues impalpables en soie ou chiffon, le célèbre cardigan de cachemire BluVi avec son col fourrure, les tonalités sorbet, les brillants incrustés sur les vêtements. Sans oublier le célèbre logo étincelant. Mais tout semble plus facile avec un vestiaire modernisé et rajeuni, aux coupes ultra-courtes.
 
"J’étais parti sur l’idée de réinterpréter les archives de la maison. Puis avec le confinement, j’ai eu paradoxalement plus de temps à disposition pour réfléchir à comment travailler sur cette collection et j’ai décidé de laisser de côté le passé pour débuter une nouvelle histoire", nous explique le styliste de 29 ans originaire de la petite ville de Roccella Ionica en Calabre.

"Je suis du Sud de l’Italie, et là-bas Versace et Blumarine ont toujours été les marques les plus suivies. J’ai essayé de traduire dans cette collection pour le printemps-été 2021 à la fois mon amour pour cette griffe et tous mes souvenirs de mode de jeunesse, à cheval entre les années 1990 et 2000", poursuit-il.
 
Les robes très féminines et romantiques sont au rendez-vous, mais taillées dans des coupes simples, tandis que les décorations omniprésentes (broderies, applications, cristaux, etc.) sont saupoudrés délicatement sur les vêtements, comme ces pétales de rose nacrés sur une minirobe, ou se font plus discrètes telles ces guirlandes de roses blanches appliquées ton sur ton sur une robe blanche.
 
Rose dragée, vert menthe, azur glacé, blanc cassé… Les couleurs gourmandes de la collection rappellent le soleil, comme dans cet ensemble pantalon et top à volants-cardigan jaune citron, dont chevilles, poignets et col sont bordés de plumes d’autruche. Ailleurs, le mini-cardigan jaune affiche un col en simili vison bleu.
 

Un look pour l'été 2021 - Blumarine


Au total, 40 silhouettes dessinent la nouvelle femme Blumarine à la fois sensuelle et désinvolte, en jean rose brodé de micro fleurs et cristaux Swarovski ou en total look noir. En petit manteau pastel bien sage ou dans un top ou des robes asymétriques sensuelles à l’épaule dénudée. Le logo Blumarine argenté aux reflets brillants est repris comme un leitmotiv amusant, en bretelle sur une épaule, autour de la taille en ceinture, s’enlaçant sur des sandales, sur des lunettes de pop star aux verres teintés ou encore en bouquet planté sur une coiffe.

Examen réussi pour Nicola Brognano, qui est tombé dans la mode au berceau comme il le raconte : "Ma mère avait un atelier de robes de mariée et, enfant, je m’amusais à dessiner et créer des vêtements. C’est ma passion. Je n’aurais rien pu faire d’autre !"
 
De fait, tout s’est déroulé très vite pour ce talent prometteur. Diplômé de l’Istituto Marangoni, en sortant de l'école, il travaille pour Giambattista Valli sur ses lignes de prêt-à-porter et de haute couture, puis chez Dolce & Gabbana, tout en lançant sa propre marque de prêt-à-porter féminin Brognano en 2015, mixant couture et quotidien, qu’il a suspendue pour cause de Covid-19 et surtout en raison de sa nouvelle mission chez Blumarine.
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com