×
Publicités
Par
AFP
Publié le
1 août 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Niger: le 8e festival africain de la mode du 23 au 27 novembre à Niamey

Par
AFP
Publié le
1 août 2011

© 2011 AFP - La 8e édition du Festival international de la mode africaine (Fima), dédiée "au monde noir et à sa diaspora", aura lieu du 23 au 27 novembre 2011 à Niamey, a annoncé son fondateur, le créateur nigérien Alphadi.



Le fleuve Niger

Depuis ses débuts en 1998, ce festival bisannuel propose des regards croisés entre les créateurs de mode africains et leurs pairs occidentaux.

Outre un grand défilé qui réunira des créateurs du monde entier à Gorou Kirey, dans la périphérie de Niamey, au bord du fleuve Niger, cette édition prévoit un concours "jeunes stylistes Fima" et un autre "top-models Fima", a indiqué Alphadi mercredi lors d'une conférence de presse.

"Le Fima 2011 est un hommage au monde noir et à sa diaspora. Cette édition ouvrira un espace pour l'art africain. Des rencontres entre vendeurs et acheteurs de la haute couture, de la sculpture, de la peinture et de la bijouterie africaines seront organisées", a affirmé Alphadi.

De son vrai nom Seidnaly Sidahmed Alphadi, le créateur du Fima est l'un des stylistes les plus renommés d'Afrique.

Le festival bénéficie du soutien financier du gouvernement nigérien, qui consacre 100 millions FCFA (150.000 euros) à chaque édition.

Le gouvernement, dont le Premier ministre Brigi Rafini était présent à la conférence de presse, a promis de prendre des "dispositions sécuritaires" pour le festival.

Le Niger vit depuis quelques années sous la menace d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui y commet des rapts, essentiellement d'Occidentaux, comme dans toute la bande sahélo-saharienne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.