×
Publicités
Par
Reuters
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
22 déc. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike affiche sa forme en Amérique du Nord

Par
Reuters
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
22 déc. 2021

Lundi, Nike Inc. a annoncé que son chiffre d'affaires trimestriel avait dépassé les attentes du marché, grâce à la forte demande pour ses chaussures et vêtements de sport en Amérique du Nord, et ce malgré les difficultés d'expédition et les fermetures d'usines. 


Les revenus trimestriels de Nike ont dépassé les attentes du marché grâce à la demande en Amérique du Nord - Nike



Les ventes de Nike en Amérique du Nord, son premier marché, ont bondi de 12% au deuxième trimestre, stimulées par la reprise de l'économie américaine et le déploiement des campagnes vaccinales qui ont redonné confiance aux consommateurs.

"Les ventes de Nike sont au beau fixe. À mon avis, cet élan ne risque pas de s'essouffler de sitôt, car ses produits restent très demandés par les consommateurs", assure Jessica Ramirez, analyste spécialisée dans la vente au détail chez Jane Hali & Associates.

Selon l'équipementier sportif, son activité de vente directe aux consommateurs a généré des revenus record lors du Black Friday en Amérique du Nord, malgré des difficultés d'approvisionnement à l'approche des fêtes de fin d'année liées à des fermetures d'usine de plusieurs mois au Vietnam, où sont fabriquées environ la moitié des chaussures Nike.

Mais ces problèmes d'approvisionnement ont eu un impact plus important en Grande Chine, où les revenus de Nike ont chuté de 20%.

Le chiffre d'affaires global de la société a augmenté de 1% pour atteindre 11,36 milliards de dollars (10,05 milliards d'euros) au cours du trimestre qui a pris fin le 30 novembre, alors que les analystes tablaient plutôt sur 11,25 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

Le bénéfice net de Nike a augmenté de 7% pour atteindre 1,34 milliard de dollars (1,19 milliard d'euros), au-delà des estimations des analystes.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.