×
6 903
Fashion Jobs

Nike continue de progresser en Chine malgré la guerre commerciale

Par
AFP
Publié le
today 25 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

New York, 24 sept 2019 (AFP) - L'équipementier américain Nike a annoncé mardi une hausse de son bénéfice et de ses ventes trimestriels, alimentée par de bonnes recettes en Chine, en dépit de la guerre commerciale et du dollar fort, et sa stratégie de vendre directement ses baskets aux consommateurs.


Nike progresse en Chine



L'action de la marque à la virgule s'est envolée à la suite de la publication de ses résultats, atteignant des plus hauts dans les échanges électroniques de post-séance. Elle s'échangeait à 91,85 dollars vers 21H30 GMT, en hausse de 5,35%.

Nike, qui a renforcé l'activité "Nike Direct", consistant à écouler ses articles auprès des consommateurs via des applications sur smartphones et sur internet, a enregistré des hausses des ventes dans toutes les régions au premier trimestre de son exercice décalé achevé le 31 août.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 7,2% à 10,66 milliards de dollars, mais à périmètre et taux de changes constants la progression est de 10%. L'appréciation du dollar par rapport aux autres devises a rogné les ventes de 3%, a expliqué le groupe de Beaverton (Oregon, nord-ouest).

La Chine est le principal moteur de la solide performance trimestrielle, avec un bond de 22% sur un an des ventes, à 1,7 milliard de dollars. Le bénéfice de Nike dans le pays a flambé de 33%, signe que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, qui s'imposent réciproquement des taxes douanières supplémentaires sur les chaussures et le textile, n'affectent pas le groupe.

Si environ un quart des produits Nike sont fabriqués en Chine, certains y sont vendus dans le pays et le groupe a également diversifié sa production lors de la dernière décennie pour ne plus dépendre d'un seul pays.

En Amérique du Nord, la stratégie de Nike de se prononcer sur des problématiques sociétales, comme les violences policières en faisant du footballeur Colin Kaepernick un de ses ambassadeurs, ne pénalise pas les ventes. Celles-ci ont progressé de 4% à 2,7 milliards de dollars, tandis que la hausse a été de 6% à 2,8 milliards de dollars en Europe/Moyen-Orient/Afrique.

Le bénéfice net de Nike a augmenté de 8,6% sur un an à 3,33 milliards de dollars, marqué par une marge opérationnelle de 45,7% contre 44,2 % à la même période un an plus tôt.

Le bénéfice par action ajusté, référence des investisseurs américains, est ressorti à 86 cents, contre 70 cents attendus en moyenne par les analystes financiers.

"En dépit de l'environnement macroéconomique et géopolitique tout particulièrement volatil, nous estimons qu'en nous focalisant davantage sur les consommateurs nous allons continuer à alimenter et renforcer la croissance sur l'ensemble de notre portefeuille", a déclaré Andy Campion, le directeur financier, cité dans le communiqué.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.