×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
24 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike contre Adidas: qui remportera la bataille du luxe ?

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
24 mai 2022

La rivalité entre les géants du sportswear que sont Nike et adidas ne date pas d'hier, mais elle semble prendre un nouveau tournant sous la houlette des plus grandes maisons de couture. Les deux équipementiers multiplient depuis plusieurs mois les collaborations en tout genre avec l'industrie du luxe, de Louis Vuitton à Gucci en passant par Jacquemus et Balenciaga… Des maisons pointues, mais surtout populaires auprès des plus jeunes, qui laissent penser que, plus que la bataille du style, c'est celle du like qui est lancée !


Adidas x Balenciaga



Il ne se passe plus une semaine sans qu'une grande maison de luxe dévoile une nouvelle collection avec un équipementier sportif. Et si Reebok, Puma, ou Kappa comptent parmi les marques qui explorent ce terrain de jeu lucratif, c'est autour de Nike et adidas que se nouent les véritables enjeux. Le phénomène est tel que les deux géants du sportswear semblent aujourd'hui se livrer à une partie de ping-pong acharnée, frappant toujours plus fort avec des collaborations toutes plus originales, si ce n'est singulières, les unes que les autres, rendant le luxe plus populaire qu'il ne l'a sans doute jamais été.

Coup gagnant pour Adidas

On pensait que la bataille entre les éternels rivaux se jouait sur le plan du métavers, les deux ayant lancé leur propre univers parallèle à quelques jours d'écart, mais c'est bel et bien sur la couture, un secteur pourtant bien éloigné de leur ADN, qu'ils s'affrontent aujourd'hui. Un match qui s'annonce des plus passionnants au regard des collaborations présentées ces dernières semaines… Mais adidas pourrait avoir pris une longueur d'avance avec l'annonce, dimanche 22 mai, d'un partenariat avec la maison la plus populaire au monde : Balenciaga.


Lors de la présentation de sa collection printemps 2023 à New York, où les mannequins portaient des combinaisons en latex recouvrant leur visage, Demna Gvasalia a dévoilé ce qui pourrait devenir "LA" collaboration de l'année, entre Balenciaga et adidas. Au programme ? Une réinterprétation de l'iconique Triple S, estampée pour l'occasion des trois bandes, mais aussi des T-shirts, des pantalons et vestes de survêtement, des débardeurs, une robe à bretelle, et même un baggy en denim lui aussi agrémenté des trois bandes.

Et pour frapper un coup encore plus fort, les deux marques n'ont pas hésité à mettre en vente la collection dans la foulée, et ce pour un laps de temps très court puisqu'elle ne sera disponible que jusqu'au 29 mai. Sold-out assuré ! Reste qu'il faut mettre la main au portefeuille - et pas qu'un peu - pour tenter de dénicher l'une de ces pièces tant convoitées. Un T-shirt coûte 595 euros, un pantalon de survêtement 1.200 euros, et il faut même compter jusqu'à 4.200 euros pour un blouson à capuche en cuir. Un véritable objet de collection.

Avec cette collaboration, la marque aux trois bandes s'assure une sérieuse avance sur son adversaire, d'autant plus que celle-ci sera suivie par le lancement d'une autre collection très attendue : le fruit de son partenariat avec Gucci, autre maison particulièrement populaire auprès des plus jeunes générations. Et si la collection a fait l'objet de nombreuses critiques en Chine, nul doute qu'elle s'arrachera elle aussi très vite dès sa sortie prévue le 7 juin.

La riposte de Nike



Mais la marque à la virgule n'a pas dit son dernier mot, loin de là. Après avoir levé le voile sur des collaborations à succès avec Louis Vuitton et Sacai, Nike a fait l'unanimité en annonçant une collection avec l'une des maisons les plus en vue sur les réseaux sociaux : Jacquemus. Si le fruit de ce partenariat n'a pas encore été dévoilé dans son intégralité, il mettra l'accent sur les pièces vintage du géant américain et sur les activités de plein air, avec un bob, un short cycliste, et une version de la Humara qui ne devrait pas laisser indifférent. A découvrir après les lancements successifs d'adidas, à savoir le 28 juin.

Les passerelles se multiplient depuis très longtemps entre luxe et sportswear, mais cette amitié, plus que fructueuse, semble aujourd'hui à son paroxysme, réunissant un public jusqu'alors aux antipodes, et plaçant définitivement le luxe au coeur de la rue - et le sportswear au sommet des podiums.

ETX Daily Up
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.