×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike dépose des marques destinées à une utilisation virtuelle

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 nov. 2021

Nike vient de déposer plusieurs nouvelles marques virtuelles, une information qui a aussitôt relancé les rumeurs concernant une possible incursion du géant du sport dans le métavers, soit un cybermonde avec une communauté d'utilisateurs présents sous forme d'avatars.


Nike dépose des marques destinées à une utilisation virtuelle - Facebook: Nike


Alors que Facebook vient d’annoncer sa décision de se renommer Meta pour créer un métavers offrant un lieu de rencontres virtuelles, l'équipementier Nike fait aussi parler de lui en déposant de nouvelles marques auprès du bureau chargé de la propriété intellectuelle aux États-Unis. Le géant du sport pourrait bien se lancer dans la vente de baskets et de vêtements virtuels.

Nike a déposé son dossier le 27 octobre, dans le but de déployer ses marques dans une atmosphère web différente, qui permettrait de proposer "des chaussures, des vêtements, des chapeaux et casquettes, des lunettes, des sacs, des équipements sportifs, des objets d’art, des jouets et des accessoires virtuels, accessibles en ligne et non téléchargeables, destinés à une utilisation dans des environnements virtuels".

Au total, ce sont sept demandes qui ont été déposées pour Nike, son célèbre slogan "Just Do It", son logo à la virgule, mais aussi pour les logos "Air Jordan" et "Jumpman".

D’après des offres d’emploi récemment publiées, la marque est également à la recherche de designers spécialisés dans les environnements virtuels, capables de concevoir des chaussures et d’autres produits. Tout cela tend à suggérer que l’entreprise est sur le point de lancer des produits de sa marque dans le métavers.

Ce n’est pas la première incursion de Nike dans l’espace digital. En 2019, la marque Jordan avait notamment conclu un partenariat avec Fortnite pour créer des skins de personnages portant des baskets Nike. La même année, l’entreprise avait aussi déposé son brevet "CryptoKicks", liant des chaussures physiques avec un jeton NFT pour en certifier l’authenticité.

Lors de sa dernière publication de résultats en septembre, la société a revu ses prévisions à la baisse pour l’exercice 2022.

Les 12,25 milliards de dollars (10,58 milliards d’euros) de ventes du premier trimestre clos le 31 août 2021, contre 10,59 milliards de dollars (9,14 milliards d’euros) à la même période en 2020, ont déçu les économistes, qui avaient tablé sur 12,46 milliards de dollars (10,76 milliards d’euros), d’après des données IBES de Refinitiv.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com