×
6 655
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Nike fait l'acquisition d'une application de prédiction sportive

Publié le
today 14 oct. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La compétition est lancée : quel sera le prochain grand acteur du sport-lifestyle à acquérir son application média ? Il y a quelques semaines Foot Locker prenait une participation dans le réseau Ntwrk. Et ce week-end, le média américain Techcrunch, spécialiste de nouvelles technologies, révélait que Nike s'était offert la start-up TraceMe qui a développé l'application Tally.


L'application Tally permet de parier en direct sur des actions de sportifs - Tally


La société est née en 2017 avec à sa tête la superstar du football américain Russell Wislon, Quaterback des Seattle Seahawks, et joueur le mieux payé de la NFL, et Jason LeeKeenan, un entrepreneur dans les technologies digitales. Les deux compères avaient dans un premier temps imaginé une plateforme permettant aux stars du sport d'interagir directement avec leurs fans avec une solution technique et de production de contenus... et donc potentiellement de mieux maîtriser l'image et l'activité commerciale que sur Instagram, Facebook ou YouTube. Le projet, avait attiré les investisseurs, avec une levée de fonds de 9 millions de dollars comptant dans ses rangs le fonds Bezos Expeditions, du patron d'Amazon Jeff Bezos, ou Chad Hurley, cofondateur de YouTube. Selon les médias américains la société était valorisée l'an passée à 60 millions de dollars US.

Il y a quelques mois, le projet a connu un revirement et la société a "pivoté" pour développer une application permettant de parier en direct sur les matchs mais surtout les actions en cours. Par exemple, au moment d'un lancer franc au basket, le fan d'un joueur pourra parier s'il marque ou pas. Le concept vise les diffuseurs, les équipes mais aussi les sponsors. Les fans les plus assidus et ayant les meilleurs résultats pouvant être récompensés par la suite. Un nouvel outil marketing et commercial qui joue sur l'instantanéité des réseaux sociaux.

Nike s'est donc offert les deux technologies développées par TraceMe. Et, selon TechCrunch, la relation directe avec les athlètes l'intéresse particulièrement. Il faut dire que le géant du sport mise largement sur les solutions digitales pour développer son activité. Alors que son PDG, Mark Parker, avait annoncé il y a deux ans vouloir limiter à 40 le nombre de ses partenaires retail dans le monde, la part de l'e-commerce dans les ventes du géant mondial devait bondir de 15% à 30% de ses ventes en 2022.

Objectif 30% de ventes via l'e-commerce en 2022



Nike, qui a recruté en juillet dernier Ratnakar Lavu pour mener sa stratégie digitale, progresse à grands pas sur ce sujet, notamment avec son application SNEAKRS qui permet aux clients de connaître et de s'enregistrer pour les drops de ses futurs modèles. Le groupe, qui travaille ses questions de longue date, notamment via des projets avec Apple, a aussi mené des opérations ponctuelles, comme du marketing avec Snapchat. Mais le Swoosh doit aussi densifier sa relation avec ces clients. Leur raconter des histoires. Leur offrir des expériences et leur apporter un sentiment d'exclusivité. Côté performance, il travaille via Nike Run Club, mais il est certain qu'entre le jeu, en relation avec les principaux sports US, et la relation avec les athlètes stars, proposés par TraceMe l'intéresse grandement pour inciter les passionner à se rendre sur ses sites.

Sur son exercice 2018/19, avec Nike, Jordan, Converse et Hurley, le groupe américain a réalisé 39,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Il expliquait que ses ventes en ligne ont progressé de 35% par rapport à l'exercice précédent.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com