×
Publicités

Nike remanie sa direction et va supprimer des postes

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
24 juil. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike annonce une série de changements au sein de sa direction et va procéder à des suppressions de postes afin de développer sa nouvelle stratégie d’accélération de la vente directe (CDA en anglais).


Instagram @Nike


Déjà évoqué en juin, le projet CDA consiste à développer le segment de la vente directe en créant "une expérience client de meilleure qualité, plus cohérente et plus fluide dans tout l’écosystème propre de Nike et chez ses partenaires stratégiques. Nous voulons nous adresser aux clients d’une façon plus simple et unifier les investissements dans la technologie pour accélérer notre transformation digitale", résume l’entreprise.

Pour accompagner la mise en œuvre de ce projet, l’entreprise a procédé à plusieurs changements au sein de son équipe de direction.

Amy Montagne, qui fait partie de la société depuis 15 ans, prend le poste de vice-présidente et directrice générale de la ligne homme. Elle était auparavant VP/DG des catégories globales et VP/DG de la ligne femme de Nike.

Whitney Malkiel, quant à elle, quitte son poste de VP/DG des lignes golf, tennis et SB pour prendre celui de VP/DG de la ligne femme. Elle a rejoint Nike il y a 17 ans.

McCallester Dowers, qui fait partie de l’entreprise depuis 24 ans, devient VP/DG de la ligne enfant. Il était jusqu’à maintenant VP/DG de la ligne pour jeunes athlètes de Nike en Amérique du Nord.

Les trois dirigeants rendront des comptes à Michael Spillane, qui devient le président de la création client. Il a déjà occupé de nombreux postes au sein de la marque à la virgule, dont il a intégré les rangs en 2007.

"Les changements mis en œuvre sont destinés à transformer Nike plus rapidement, à exploiter les secteurs présentant un fort potentiel de croissance et à asseoir notre position dominante", résume le PDG de Nike John Donahoe. "C’est le moment ou jamais d’exploiter les forces de Nike et de former un groupe de dirigeants expérimentés et talentueux pouvant nous accompagner dans notre prochaine phase de croissance."

Les équipes de direction de la multinationale ont aussi subi des modifications en Europe, au Moyen Orient et en Afrique (EMEA) ainsi qu’en Asie Pacifique et en Amérique Latine (APLA).

Carl Grebert, qui fait partie de l’entreprise depuis 23 ans, était dernièrement vice-président/directeur général pour la région APLA. Il devient vice-président/directeur général de la région EMEA. Il prend la suite de Bert Hoyt, qui quittera l’entreprise au cours de l’année.

Sarah Mensah remplacera Carl Grebert au poste de VP/DG APLA et quitte son poste de VP/DG de la marque Jordan pour l’Amérique du Nord.

Ann Hebert et Angela Dong conservent leurs postes respectifs de VP/DG pour l’Amérique du Nord et la Grande Chine. Tous les directeurs de région seront supervisés par Heidi O’Neill, la présidente client et marketplace.

Craig A. Williams, le président de la marque Jordan et G. Scott Uzzell, le PDG de Converse, ont aussi rejoint l’équipe de direction de l’entreprise et rendront des comptes à John Donahoe.

L’entreprise a par ailleurs déclaré que les "changements de modèle opérationnel" induits par le nouveau projet d’accélération de la vente directe allaient "entraîner des suppressions d’emplois au sein de l’entreprise, ce qui devrait engendrer des frais de licenciement de 200 à 250 millions de dollars (172 à 215 millions d’euros) hors taxes".

Nike avait déjà annoncé son intention d’écrémer ses équipes et de se recentrer sur le numérique après avoir subi des pertes trimestrielles de 790 millions de dollars (681,09 millions d’euros) le mois dernier en raison de la baisse brutale de la demande causée par la pandémie de Covid-19.

Malgré ces pertes, les ventes en ligne de l’entreprise ont bondi 75 % au quatrième trimestre. En juin, John Donahoe avait insisté sur le fait que le canal numérique devrait bientôt représenter 50 % des ventes totales de Nike.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com