×
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nike va sabrer 700 postes de son siège social dans l’Oregon

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 nov. 2020

Le géant américain du sportswear a révélé mardi avoir décidé de se séparer de 700 employés de son siège de Beaverton, dans l’Oregon. L’opération aura lieu avant janvier 2021, dans le cadre de sa stratégie de restructuration.


Nike veut mettre l’accent sur la vente en ligne - Instagram: @nikerunning


L’entreprise a actualisé un dossier déjà déposé auprès de la Commission de Coordination du Bureau de l’Emploi de l’Orégon, qui estimait au départ les suppressions de poste à son siège social autour de 500.
 
D’après Nike, 200 des emplois concernés sont directement liés à la fermeture permanente de la crèche de la société.

Depuis quelques mois, de nombreuses entreprises prennent des décisions drastiques de réduction des coûts afin de surmonter l’épreuve financière que représente la pandémie de Covid-19. Nike a toutefois réussi à conserver des ventes solides pendant toute la durée de la crise sanitaire.
 
Les suppressions d’emplois annoncées par l’entreprise entrent dans le cadre d’une stratégie de restructuration plus large, visant à recentrer les activités du géant du sport sur la vente directe en ligne. Le déploiement de ce projet a été largement accéléré depuis juin en raison du coup d’accélérateur donné au e-commerce par la propagation de l’épidémie de coronavirus.
 
En juillet, la multinationale avait déjà annoncé l’intention de son PDG John Donahoe de consacrer 250 millions de dollars (213,54 millions d’euros) au versement d’indemnités de licenciement afin de pouvoir supprimer des emplois dans le monde entier. Fin mai dernier, Nike employait 75.400 personnes, soit 1.600 de moins qu’à la même période en 2019.
 
Pour le premier trimestre clôturé le 31 août 2020, Nike a réalisé des revenus de 10,6 milliards de dollars (9,05 milliards d’euros), pratiquement inchangés par rapport à ceux de l’année dernière. L’entreprise a par ailleurs réalisé des bénéfices en hausse avec 1,5 milliard de dollars (1,28 milliard d’euros), contre 1,4 milliard de dollars (1,2 milliard d’euros) à la même période l’an passé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com