Nina Ricci : la direction artistique confiée à Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh

Les lauréats du Festival de Hyères 2018, Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh, ont été nommés à la direction artistique d’une des maisons les plus prestigieuses de Paris : Nina Ricci. Leur première collection pour Nina Ricci sera la pré-collection d’Automne 2019, généralement présentée au mois de janvier chaque année. Leur première collection complète attendra l'Automne-Hiver 2019, présentée en mars prochain pendant la saison des défilés parisiens.


Le duo Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh - Leon Mark

Le duo néerlandais Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh est devenu célèbre en avril dernier en remportant le grand prix du dernier festival de Hyères, récompense la plus convoitée d'Europe pour les jeunes créateurs. Parmi ses précédents lauréats, on trouve notamment Anthony Vaccarello et Viktor & Rolf.
 
Le duo avait présenté une collection de vêtements pour hommes, ornés d’images de pêcheurs caribéens, sur des mannequins noirs. Une esthétique ludique, doublée d’un message social, parsemée de costumes déconstruits, de motifs audacieux, peints directement sur les tissus - une vision subversive de la mode, avec une touche d’humour farfelu.
 
Bref, une esthétique qui n’a rien à voir avec l’univers raffiné et romantique de la fondatrice Nina Ricci, qui a lancé sa maison en 1932.

"Nous sommes extrêmement honorés de prendre part à ce projet fantastique. Incarnation d’une mode vraiment féminine, Nina Ricci symbolise pour nous l'éclat et le savoir-faire des grandes maisons de mode. C'est cet ADN que nous avons l'intention d'utiliser pour créer une nouvelle bouffée d'air frais, celle d'une femme ancrée dans son époque, une femme forte et optimiste", ont déclaré Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh dans un communiqué.
 
Charlotte Tasset, la directrice générale nommée au printemps dernier, ajoute : "Je suis très heureuse d'accueillir Rushemy et Lisi au coeur de notre maison. Fondamentalement ancré dans leur époque, leur univers créatif exprime une force émotionnelle, une honnêteté et une impertinence vraiment singulières. Associée à la délicatesse et à la poésie inhérentes à leur vision, cette esthétique unique donnera naissance à une nouvelle femme Nina Ricci".
 
Rushemy Botter (32 ans) est né sur l'île de Curaço, dans les Caraïbes, et Lisi Herrebrugh (28 ans) est née à Amsterdam, où ils ont tous deux grandi. Le premier a étudié à l'AMFI d'Amsterdam, la seconde à l'Académie d'Anvers, où ils ont vécu pendant neuf ans.
 
La maison de mode française est contrôlée par la famille Puig, basée à Barcelone, qui contrôle également quatre autres maisons - Jean-Paul Gaultier, Paco Rabanne, Carolina Herrera et Dries Van Noten, rachetée cet été.
 
Bien qu'il s'agisse d'un nom célèbre, dont les directeurs artistiques ont souvent été salués par la critique, Nina Ricci a vu passer pas moins de six créateurs au cours de ce siècle, avant la nomination annoncée aujourd'hui. Parmi eux, Lars Nilsson, Olivier Theyskens, Peter Copping et Guillaume Henry.
 
Le groupe Puig est principalement connu pour ses parfums : il n’a pas la réputation d’investir massivement dans ses maisons de mode. En effet, le groupe espagnol a mis fin au prêt-à-porter de Jean-Paul Gaultier à peine un an après avoir pris le contrôle de sa maison, tout en conservant son atelier et son défilé de haute couture. Par conséquent, étant donné le manque d'expérience du duo néerlandais, certains spéculent déjà sur le fait que Nina Ricci a préféré sélectionner une option relativement peu coûteuse, plutôt qu’un créateur de renom.

Cela dit, on ne peut reprocher aux Puig d’avoir confié une marque de mode aussi célèbre à deux néophytes : c’est une preuve d’audace.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

LingerieNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER