×
Publicités
Publié le
31 janv. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nina Ricci: Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh sur le départ

Publié le
31 janv. 2022

Une page se tourne chez Nina Ricci. La maison de mode parisienne détenue par le groupe espagnol Puig et ses directeurs artistiques Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh se séparent d’un commun accord. Ce sont les designers eux-mêmes qui l’ont annoncé sur leur compte Instagram, tandis que l’information a été confirmée par la maison. Un vestiaire contemporain et rajeuni, teinté d’élégance, tel est l’héritage qu’ils laissent.


Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh - DR


Les deux créateurs, couple à la ville comme à la scène, semblent vouloir se concentrer sur leur propre marque Botter. "Nous sentons que c’est le bon moment pour consacrer toute notre attention à Botter, qui entre maintenant dans une période passionnante et que nous voulons porter à un autre niveau", indiquent-ils, en remerciant Nina Ricci et Puig "pour leur confiance", ainsi qu’à leur équipe du studio, "pour tout son travail et son soutien".

"Nous sommes orgueilleux d’avoir pu mettre notre créativité au service de cette maison emblématique", concluent-ils.

Il y a près de quatre ans, Nina Ricci avait fait le pari de miser sur le couple néerlandais, alors quasiment inconnu, qui venait juste de remporter le grand prix du Festival de Hyères en 2018, pour leur confier la succession de Guillaume Henry.

Dès les premières saisons, Rushemy Botter et Lisi Herrebrugh sont parvenus à donner un nouveau souffle à la marque en lui apportant fraîcheur et modernité à travers des collections maîtrisées et équilibrées, qui réinterprétaient avec un point de vue original, souvent en mode ludique, les codes de la marque.

"Nina Ricci remercie chaleureusement Lisi et Rushemy pour leurs interprétations poétiques des collections, qui ont apporté une nouvelle approche et un nouveau sens de la modernité à Nina Ricci sur lesquels nous continuerons à travailler à l’avenir", commente la marque. 
 
Les deux designers, finalistes du prix LVMH en 2018, sont liés par leurs mêmes origines caribéennes. Ils se sont rencontrés aux Pays Bas, s’installant à Anvers où ils ont fondé leur marque masculine Botter en 2017, qui défile à Paris depuis 2020. Rushemy Botter (36 ans) a vécu jusqu’à ses 12 ans sur l’île de Curaçao, tandis que la mère de Lisi Herrebrugh (32 ans) est issue de l’île de Saint-Domingue. A travers leur label, les deux talentueux stylistes ont dès le début affiché leur engagement responsable et leurs influences caribéennes, proposant des collections stimulantes truffées de détails originaux.
 
Pour Nina Ricci, c’est une nouvelle phase qui s’annonce, alors que la maison a fermé au printemps son magasin étendard de l’avenue Montaigne à Paris pour s’orienter sur le digital, tout en baissant ses prix.

Ce départ intervient quelques mois après celui de Charlotte Tasset, directrice générale depuis 2018, qui a quitté la maison en septembre pour prendre la direction de Maje, et n’a pas été remplacée depuis.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com