Nine West, au bord de la cessation de paiement, s'apprêterait à céder sa marque

Le fabricant de chaussures américain Nine West aurait l'intention de se déclarer en faillite cette semaine, et prévoirait de vendre la propriété intellectuelle de sa marque principale au groupe Authentic Brands. Les bénéfices de la vente rembourseront une partie de la dette de Nine West, qui s'élève à près de 1,5 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros), augmentant ainsi ses chances d'émerger de la faillite annoncée, selon plusieurs sources.


Nine West est incapable de rembourser les intérêts de sa dette. DR - Nine West

Nine West avait été incapable de verser un paiement d'intérêts sur sa dette au mois de mars, lançant un compte à rebours de 30 jours au bout duquel l'entreprise devait soit réaliser le paiement, soit se déclarer en faillite.

Les créanciers de l'entreprise prévoient de prendre une participation au capital de ce qui restera de Nine West, notamment sa ligne de denim distribuée par des géants de la distribution comme Walmart et Sears Holdings, en échange d'une réduction d'une partie de la dette.

Selon des sources proches du dossier, qui ont souhaité rester anonymes, l'accord entre Authentic Brands et Nine West n'a pas été finalisé. Ni Authentic Brands, ni Nine West, ni Sycamore Partners, la société financière qui contrôle Nine West, n'ont commenté ces informations.

La société de licences de marques Authentic Brands a récemment annoncé son intention de faire l'acquisition de la marque de sport Nautica auprès du groupe VF Corp, et prévoirait de faire équipe avec un partenaire pour s'offrir Nine West, selon l'agence Reuters. Nine West est présent dans soixantaine de pays pour un réseau d'environ 3000 points de vente, la marque s'était d'ailleurs relancée l'an dernier en France en ouvrant des corners en grands magasins.

Les marques-enseignes américaines traversent actuellement une période difficile face aux changements d'habitudes des consommateurs. Le concurrent de Nine West, Aerosoles, s'est ainsi lui aussi déclaré en faillite l'an dernier.

La société d'investissement Sycamore Partners a racheté en 2013 la firme Jones Group, qui possédait alors Nine West, dans le cadre d'un accord à 2,2 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros), avant de revendre les marques de chaussures haut de gamme Stuart Weitzman et Kurt Geiger, qui faisaient partie du groupe. Certains créanciers de Nine West envisagent de faire des réclamations à Sycamore à propos de la vente de ces deux dernières marques. Selon eux, c'est la cession de ces deux entreprises qui a provoqué l'insolvabilité de Nine West.

Authentic Brands a déjà fait affaire avec Sycamore Partners en 2015. Il avait alors racheté la marque Jones New York au fonds américain.

Traduit par Paul Kaplan

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Mode - ChaussuresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER