Nocollection veut se relancer en 2019

Née en 2002, la marque féminine Nocollection, lancée par Wanda Herbert, veut se donner une seconde vie. Après s’être mise en pause et avoir cédé sa boutique du Marais il y a deux ans, la griffe qui s’est fait connaître notamment pour sa dextérité en matière d’imprimés s’apprête à faire son retour en 2019.
 

Archives Nocollection

La fondatrice, Wanda Herbert, avait depuis pris les fonctions de directrice de la production de Courrèges pendant près de deux ans, jusqu’à cet été et le rachat de la maison par Artemis, holding du groupe Kering.
 
Après cette parenthèse, elle relance aujourd’hui la marque de prêt-à-porter féminin qui l’a fait connaître sur un créneau haut de gamme et made in France, toujours avec les imprimés et la soie en ligne de mire. Pour cela, elle entend revenir aux origines du nom de la marque, Nocollection, « qui fait écho à l’air du temps aujourd’hui et à l’évolution de la façon dont on fait la mode », selon la fondatrice, qui proposera des capsules successives plutôt que des propositions saisonnières et ce à compter de l’automne 2019.
 
En attendant, Wanda Herbert a initié une première petite capsule pour l’été 2019 sous le nom NC2, la ligne bis de Nocollection qui se concentre sur le sweat-shirt, présentée aux multimarques lors du salon Première Classe fin septembre dernier.
 
Ces lancements de capsules successifs, Wanda Herbert entend les soutenir avec des pop-up, mais plus une boutique fixe comme celle qui a été la sienne pendant dix ans, rue Vieille-du-Temple.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCréationBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER