Noël : 53 % des Français ont déjà fait leurs achats

Selon une étude menée par PayPal et l'Institut Kantar Millward Brown sur les courses de Noël dans neuf pays européens dont la France, l'Espagne et la Suède, 53 % des Français auraient déjà réalisé leurs achats plus d'un mois en avance, contre 36 % en moyenne en Europe, dont près de la moitié en ligne (48 %, 45 % en Europe).


Archiv

Plus de la moitié des Français (53 %) ont réalisé leurs achats de Noël plus d'un mois à l'avance, tandis que 60 % des Européens se lanceront dans la course aux cadeaux au mois de décembre, selon une étude Paypal/Kantar Millward Brown qui a sondé 9 000 Européens sur leurs comportements d'achats en cette fin d'année. Les Français sont au-dessus de la moyenne européenne (36 %) pour l'anticipation des achats, à l'instar des Néerlandais (39 %), mais contrairement aux Espagnols (31 %), par exemple.

Malgré cette anticipation, les courses de Noël riment avec inquiétude et stress pour l'ensemble des Européens. Il y a tout d'abord le casse-tête pour trouver le bon cadeau qui fera plaisir pour 85 % des interrogés français (90 % pour les Polonais, et 84% des Italiens, par exemple), tout en respectant son budget - 76 % craignent de le dépasser - sans compter le stress anticipé (87 %) de se rendre en magasin, probablement bondé en cette période de fin d'année.

Le budget consacré aux cadeaux et le stress suscité par les trajets ou les achats en magasins semblent un peu moins préoccupés nos voisins européens, puisqu'ils sont en moyenne et respectivement 69 % et 76 % à juger ces critères négatifs. Dans le détail, 73 % des Espagnols et 60% des Suédois se préoccupent de l'enveloppe et 82 % des Italiens et 72 % des Russes du trajet et du passage en magasin.

Sans surprise, plus de huit Français sur 10 (82 %) voient donc l'option des achats en ligne comme un moyen d'échapper à la foule, contre 54 % des Suédois et 68 % des Polonais. Ces achats en ligne sont réalisés depuis un ordinateur (82 %) ou un smartphone ou une tablette (18 %). La moyenne européenne des achats via mobile se situant à 23 %.

D'autre part, 64 % apprécient la possibilité de trouver facilement des cadeaux en ligne et 76 % avouent gagner beaucoup de temps et ainsi optimiser leur shopping.

Parmi les principaux freins à l'achat sur Internet, les Français évoquent les frais de port facturés deux fois sur le même site (64 %), la multiplication des enregistrements sur les sites pour payer (52 %), le partage des coordonnées bancaires (48 %) et la peur de recevoir le mauvais produit ou un produit défectueux (47 %).

En France, les retardataires seront 3 % à effectuer leurs achats la semaine de Noël. Plus nombreux que les Néerlandais (2 %), mais moins que les Suédois, par exemple.

L'étude a été menée par PayPal et l'Institut Kantar Millward Brown du 2 au 10 novembre auprès d'un panel de 1.000 consommateurs par pays (France, Espagne, Italie, Pays-Bas, Suède, Pologne, République tchèque, Grèce et Hongrie) âgés de 18 à 65 ans, dont 50 % d'hommes et 50 % de femmes. L'étude complète est disponible à cette adresse : www.paypalobjects.com.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.

Mode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER