Nouveau départ pour le concours de mode ITS

Interrompu en 2017, l'ITS redémarre cette année sous une autre forme. Le concours pour jeunes créateurs International Talent Support (ITS), qui se tenait traditionnellement à la mi-juillet à Trieste, n’avait pu être organisé l'an dernier faute de ressources financières suffisantes. Il a désormais réussi à boucler son budget et repart, entouré cette fois des principales instances de la mode italienne, de la Camera della Moda (CNMI) à Pitti Immagine, l’organisateur des salons florentins, en passant par Altaroma, qui pilote la semaine de la couture romaine.

« Si audacieux, presque incroyable », l'ITS met en avant le thème du courage cette année - itsweb.org

« Avec chacun de ces organes, l'ITS développera un projet particulier, qui sera annoncé sous peu », nous explique la fondatrice du concours, Barbara Franchin. « L’idée est, une fois que nous avons détecté les nouveaux talents, de les aider et faire en sorte qu’ils restent dans le système de la mode italien », poursuit-elle. Un parcours, qui pourra se faire via les Fashion Weeks et autres salons.

« Nous avons une mission qui n’a pas changé, celle de chercher la créativité tout autour du monde. Ce qui a changé, c’est la mode, en grande effervescence et en quête d’identité. Aujourd’hui, la mode va d’Amazon, qui crée une collection à travers un algorithme, à la montée en puissance de la Haute Couture. Face à ce grand écart, les jeunes designers nous donnent leur vision et leur solution avec les moyens, dont ils disposent », analyse la patronne de l'ITS.

Le concours a mis en avant depuis 2000 d’innombrables talents, dont l’actuel directeur artistique de Balenciaga, Demna Gvasalia. Repensé, il se présente désormais sous un nouveau format. Le rendez-vous a été anticipé aux 26-27 juin. Il se tiendra toujours à Trieste, mais dans un nouveau lieu, auprès du Magazzino 42 dans la gare maritime.

Par ailleurs, il n’y aura plus que deux concours au lieu de quatre auparavant. Les trois concours dans les catégories mode, accessoires et bijoux ne font plus qu’un, avec une distinction beaucoup moins stricte entre chaque catégorie. Les finalistes, une dizaine dans chaque discipline, concourront pour le prix ITS, doté de 15 000 euros, et pour le prix OTB, doté de 10 000 euros, avec la possibilité de faire un stage au sein de l’une des marques du groupe de mode de Renzo Rosso, partenaire historique de la manifestation.

L’autre prix, l'ITS Artwork, est dédié à la créativité pure. Sponsorisé par Swatch, il a été maintenu, l’horloger suisse ayant confirmé son soutien. Ce prix est doté de 10 000 euros et d’une expérience rémunérée de six mois au sein du Swatch LAB à Zurich.

« L'ITS n’est pas seulement un concours. Une fois l’épreuve terminée, nous accompagnons tous nos finalistes dans leur parcours pour les mettre en contact avec les maisons. Nous produisons chaque année un rapport sur les tendances et surtout nous gérons d’importantes archives, que nous souhaitons transformer en fondation avec un laboratoire éducatif », conclut Barbara Franchin.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 21 mars. La remise des dossiers de candidature doit se faire avant le 16 avril. Les finalistes seront sélectionnés fin avril.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterJoaillerieLuxe - DiversCréationEvénements
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER