×
Publicités
Par
AFP
Publié le
22 mars 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Nouveaux travaux au coeur de Paris : les entreprises inquiètes, selon le Medef

Par
AFP
Publié le
22 mars 2016

Les entreprises de la Métropole du Grand Paris s'inquiètent du « risque de paralysie » de Paris et sa proche banlieue après l'annonce de nouveaux travaux à venir au coeur de la capitale, a indiqué mardi un communiqué du Medef-Paris.


La Samaritaine


Ces entreprises « observent que le programme 2016 des grands chantiers parisiens ne cesse de s'alourdir et leur inquiétude n'a jamais été aussi grande », affirme l'organisation patronale en évoquant, après celui des Halles, de la nouvelle poste du Louvre et de la nouvelle Samaritaine, un chantier à venir, entre avril 2016 et début 2017, le long des quais de Seine au centre de Paris.

Ces « axes sont ceux qui devaient absorber le report de circulation lié à la fermeture des quais bas rive droite », indique le Medef-Paris pour qui « pollution, nuisances sonores et circulation figée du coeur de la capitale et de sa petite couronne vont affecter durement l'attractivité de Paris, sévèrement affaiblie par des travaux mal coordonnés ».

Le groupe LR d'opposition à la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, s'était également inquiété lundi des travaux à venir, sur les quais, de la société Climespace destinés à alimenter en froid le projet de la nouvelle Samaritaine. Il avait demandé à ce propos un « moratoire » sur le projet de piétonnisation des berges rive droite de la Seine, qui sera mis en place après l'édition 2016 de Paris-Plage.

La Mairie de Paris s'était pour sa part voulue rassurante, en estimant que la régulation de circulation se ferait rapidement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.