×
5 428
Fashion Jobs
Publié le
24 oct. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Objets connectés : vestes et lunettes pour prendre le relais des montres ?

Publié le
24 oct. 2016

Les ventes d’accessoires connectés devraient en 2016 progresser de 29,4 %, à 103 millions de produits. Progression notable, mais très loin des +171 % constatés en 2015, principalement grâce au lancement de l’Apple Watch en fin d’année précédente.

Apple Watch 2 et Samsung gear S3


Un domaine des montres connectées où Samsung et plusieurs autres constructeurs avaient devancé Apple, dont l’aura mondial aura cependant démocratisé le concept. Cependant, l’étude menée par le bureau de recherche IDC souligne que ces montres ne sont pas les accessoires plus prisés. Sur les 103 millions de ventes attendues cette année, 80,7 millions concerneront des bracelets et autres appareils largement dédiés au sport et fermés à des applications tierces.
 
« Il devient de plus en plus clair que les consommateurs ne sont pas prêts à faire face aux nouveaux douloureux problèmes techniques qui ont été associés aux accessoires connectés », note Ryan Reith. Ainsi, selon l’analyste d’IDC, les ventes de montres connectées ne devraient croître que de 3,9 %, notamment à cause d’une sortie repoussée des Apple Watch améliorées.

Apple, qui fait figure de porte-drapeau, mais n’est pourtant pas leader du domaine. Au 1er semestre, IDC estimait que les ventes de la montre Apple ne pesaient que 7,5 % du marché mondial, avec 1,5 million d’exemplaires contre 4,1 millions un an plus tôt. Son concurrent américain Fitbit atteignait lui les 24,5 % de parts de marché, tandis que le chinois Xiaomi s’accaparait 19 % du marché.
 

 


Mais pour IDC, le marché des accessoires connectés pourrait connaître une nouvelle envolée de croissance via d’autres types de produits. « Les lunettes connectées vont prendre leur envol avec l’utilisation de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle », pointe l’étude. Un retour en grâce, pourrait-on dire, bientôt deux ans après l’abandon par Google de ses prometteuses Google Glass. Est également évoqué le potentiel fort des chaussures et vestes connectées. Domaine où Google entend là encore imprimer sa marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com