×
Publicités
Par
AFP
Publié le
2 juin 2008
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Obsèques jeudi 5 juin du couturier Yves Saint Laurent

Par
AFP
Publié le
2 juin 2008

PARIS, 2 juin 2008 (AFP) - Les obsèques du couturier Yves Saint Laurent, décédé dimanche soir à Paris, auront lieu jeudi 5 juin dans l'après-midi à Paris en présence notamment du président de la République Nicolas Sarkozy et du monde de la mode, qui rend un hommage unanime lundi 2 juin à celui qui a révolutionné la garde-robe féminine.

La cérémonie en l'église Saint-Roch débutera à 15H30, a déclaré lundi Pierre Bergé, le compagnon dans la vie privée et professionnelle de Saint Laurent, rencontré en 1958 et avec lequel il a fondé la griffe.

Saint Laurent, né le 1er août 1936 à Oran (Algérie), sera ensuite "incinéré et ses cendres seront conservées dans une sépulture dans les jardins de Majorelle (ndlr: à Marrakech)", a précisé M. Bergé.

C'est en 1967 que Saint Laurent a découvert la cité ocre mais c'est dans les années 80 que le couturier et Pierre Bergé ont acheté la villa Oasis et les jardins ayant appartenu au peintre Jacques Majorelle pour empêcher in extremis les projets immobiliers d'un promoteur.

Depuis l'annonce de sa mort, les hommages ont afflué du monde entier pour saluer la mémoire du couturier qui avait donné une nouvelle liberté aux femmes en créant un style mêlant le féminin au masculin, des transparences dévoilant le corps féminin au smoking, devenu un emblème.

Les couturiers français Jean Paul Gaultier et Christian Lacroix mais aussi la Britannique Vivienne Westwood, la Japonaise Hanae Mori ou les Italiens Giorgio Armani, Valentino ou le duo Dolce-Gabbana ont tous rendu un vibrant hommage au couturier disparu.

La maison Christian Dior où débuta Yves Saint Laurent, a évoqué "une véritable icône de la mode" et "l'un des plus grands couturiers du XXème siècle".

Après le président de la République, Nicolas Sarkozy, qui doit assister jeudi aux obsèques, son épouse, Carla Bruni, a rendu hommage au couturier affirmant avoir "le coeur serré". "Il était un artiste et un être humain d'exception" a dit l'ancien mannequin qui a défilé pour Saint Laurent, devenu Première dame de France.

Pour l'ancien Président Jacques Chirac et son épouse Bernadette Chirac, Yves Saint Laurent, "créateur d'exception", "incarnait l'élégance française".

L'actrice Catherine Deneuve, fidèle cliente du couturier dont elle a porté les modèles à la ville comme à l'écran, a évoqué sur Europe 1 "un artiste qui avait du génie", avec des "audaces incroyables, des audaces de timide".

Le monde des affaires a également rendu hommage au couturier, de François Pinault et François-Henri Pinault (PPR, qui contrôle la marque YSL) à Bernard Arnault, PDG du no 1 mondial du luxe LVMH, ou encore à la patronne des patrons français, Laurence Parisot.

De son vrai nom Yves-Mathieu Saint-Laurent, le couturier a connu la gloire très jeune, dès son premier défilé chez Christian Dior à qui il avait succédé après le décès brutal du maître en 1957.

Le succès ne se démentira pas dès la présentation de la première collection de la griffe en 1962 jusqu'au défilé d'adieux en 2002 au Centre Georges Pompidou.

Si la haute couture Saint Laurent n'existe plus depuis 2002, le prêt-à-porter de luxe est signée de l'Italien Stefano Pilati depuis 2004.

Pour le consultant de mode Jean-Jacques Picart, il ne faut pas chercher d'héritiers à Saint Laurent au sein de la griffe ou ailleurs: "la mode doit évoluer, changer. C'est presque normal qu'on ne le retrouve pas".

Il est "difficile" de lui trouver un successeur ou un héritier spirituel "car c'est quelqu'un dont l'absence est plus envahissante que la présence", pour Laurence Benaïm, auteur d'une biographie sur le couturier.

Par Dominique AGEORGES

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tags :
Luxe
Divers
People