×
Publié le
5 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Obvious, nouveau parfum à l'empreinte écoresponsable

Publié le
5 oct. 2020

Proposer une parfumerie de niche qui réponde aux attentes des consommateurs en quête de produits plus simples, sains et plus respectueux de l’environnement, c’est l’ambition d’Obvious. Ce nouvel entrant dans la parfumerie de niche, dont le nom signifie "évident" en français, sera lancé le 15 novembre et se déclinera en sept fragrances.


Obvious se lancera en novembre sur le marché de la parfumerie de niche


Côté senteurs, Obvious joue la carte de la simplicité olfactive avec des formules courtes construites autour d’un ingrédient phare comme le poivre, la vanille, le musc ou encore la rose. A noter que ces parfums sont conçus à partir d’alcool de dissolution biologique.

Côté contenants, les flacons sont en verre recyclé et recyclable, alors que les capots sont en liège issu de chutes de bouchons de vin. Le packaging est quant à lui en carton recyclé et à l’encre biologique. La marque proposera ses fragrances à 110 euros les 100 ml.

Derrière Obvious, on retrouve David Frossard, un expert du marché du parfum qui a débuté sa carrière dans l’entreprise familiale spécialiste de la distribution de parfums et cosmétiques en Afrique, puis officié au poste de directeur export de la marque L’Artisan Parfumeur avant de fonder il y a quinze ans la société Différentes Latitudes.

Cette entreprise s’articule en trois volets: la commercialisation de marques de parfum de niche en France et en Belgique (la moitié de son activité), le rôle d'agent de marques notamment pour les fragrances Carine Roitfeld et de BDK, et enfin la vente au détail avec le concept-store parisien dédié aux parfums Liquides Paris. Un concept qui compte par ailleurs un espace géré en propre au Bon Marché.

L’envie de créer Obvious est née de deux motivations. Celle d’abord de parer à une activité de commercialisation des parfums haut de gamme en pleine mutation. "Le marché de la parfumerie de niche a explosé ces dernières années mais il s’est aussi beaucoup institutionnalisé", explique David Frossard, faisant référence aux nombreux rachats de marques par de grands groupes de cosmétiques. A l’image par exemple de L’Artisan Parfumeur racheté en 2015 par le catalan Puig. "Cette situation a finalement laissé peu de place aux nouveaux entrants", poursuit-il.  

La seconde est de proposer une parfumerie de niche accessible à un large public. Le lancement d’Obvious sera soutenu par une campagne de financement participatif qui démarrera le 5 octobre sur Ulule.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com