×
Publicités
Publié le
23 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Oeko-tex étend le label Made in Green aux producteurs de cuir

Publié le
23 janv. 2020

Après un premier pas vers le cuir en 2019, Oeko-tex ouvre cette année son label Made in Green à cette industrie. Le label englobera désormais les productions textile et cuir testées pour les substances nocives, dans des entreprises écologiquement responsables offrant des conditions de travail décentes.


Shutterstock



Pour Oeko-tex, il s'agit de l'étape suivante dans le processus engagé l'an passé, avec l'extension au cuir de la certification STEP, qui permet aux marques, détaillants et fabricants de communiquer de manière transparente et vérifiée sur leurs réalités environnementales. Le dispositif vise l'ensemble des étapes de production, de la fabrication de fibres aux centres logistiques, en passant par la filature, le tissage ou les finitions. En octobre, dernier, l'entreprise Teintures et Impressions de Lyon (TIL), filiale du Groupe Deveaux, devenait la première entreprise française à décrocher le label écoresponsable Step by Oeko-tex. 

Made in Green va plus loin en proposant une certification produit par produit. Chacun des produits soumis par les entreprises passe par un processus de tests, tandis qu'est décrypté le processus de production ainsi que les réalités environnementales et sociales des entreprises y ayant pris part. Chaque produit labellisé reçoit un code d'identification ou QR Code, permettant aux professionnels comme aux clients finaux d'accéder via Internet à l'ensemble des données RSE touchant à un produit.

L'extension de Made in Green aux produits en cuir à compter du 1er avril n'est pas la seule nouvelle d'Oeko-tex pour l'année qui s'annonce. L'organisme met comme chaque année à jour ses standards, avec notamment de nouveaux plafonds en termes de présence de métaux lourds. Après les nitrosamines carcinogènes, de nouvelles substances classées SVHC (pour "substance of very high concern") par la régulation REACH sont placées sous surveillance par Oeko-tex, qui indique par ailleurs mener l'enquête sur une variété de teintures, pesticides et hydrocarbures perfluorés.

Via ses différents labels, Oeko-tex travaille à ce jour avec plus de 14 000 fabricants, marques et détaillants à travers une centaine de pays. En 25 ans d'existence, la structure s'est imposée comme l'un des organismes certificateurs leader pour les différents industriels de l'habillement. L'Oeko-tex Buying Guide entend accompagner les professionnels dans leur quête de fournisseurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com