Off-White accélère les ouvertures

Rien ne semble arrêter le boulimique designer Virgil Abloh et sa marque de prêt-à-porter Off-White. Surfant sur son succès et sur la visibilité acquise avec sa nomination en mars dernier comme directeur artistique homme de Louis Vuitton, le styliste américain d’origine ghanéenne, qui a grandi avec la culture streetwear et hip-hop des années 1990, pousse à fond le développement de sa marque street-couture en multipliant les ouvertures de boutiques.
 
La dernière ouverture du label, en Chine, à Xian - off---white.com

Il y a quelques jours, le label a installé son tout premier point de vente au Moyen-Orient, à Dubaï au sein du centre commercial The Dubaï Mall, suivi d’une nouvelle boutique en Chine, à Xian dans le centre du pays, dont l’ouverture a été dévoilée ce lundi sur le compte Instagram d’Off-White. Fin septembre, c’était le tour de son premier magasin en Thaïlande d’être inauguré à Bangkok, dans le mall Siam Paragon, avec un partenaire local, tandis qu’en août, la marque s’était implantée à Manille, aux Philippines, attirant comme à chaque fois un long cortège de fans.
 
Lors de sa participation au Vogue Fashion Festival organisé à Paris la semaine dernière, Virgil Abloh a annoncé qu’il visait les 40 boutiques dès l’année prochaine. Actuellement, son site web fait état de 36 points de vente, incluant un peu plus d’une vingtaine de boutiques et plusieurs shops-in-shop dans les grands magasins tels que les Galeries Lafayette, Harrods, Harvey Nichols et Selfridges.
 
Autant dire un programme ambitieux pour Off-White, mais guère hors de portée vu le rythme auquel la maison se développe, poussée par sa forte présence sur les réseaux sociaux. Son compte Instagram revendique 5,6 millions de followers, tandis qu’Off-White a été consacrée par le site Lyst comme la marque plus recherchée de l’année. Sans compter les multiples collaborations réalisées avec pléthore de marques et enseignes, qui relance sans cesse la machine médiatique.
 
Fondé en 2012, le label pour homme et femme atteignait en 2014 un chiffre d’affaires de 2,6 millions d’euros. Trois ans plus tard, selon les derniers chiffres publiés en 2017 par la société basée en Italie, les ventes ont grimpé à 56,5 millions d’euros, avec une hausse de 75 % par rapport aux 33,9 millions d’euros de 2016.

La marque est contrôlée à un peu plus de 53 % par New Guards Group, holding italienne fondée à Milan par Claudio Antonioli, Davide De Giglio et Marcelo Burlon, qui regroupe en son sein, aux côtés d’Off-White, les griffes Marcelo Burlon County of Milan, Palm Angels de Francesco Ragazzi, Heron Preston, Unravel Project, Alanui et A_plan_application.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER