×
7 078
Fashion Jobs

Off-White : Virgil Abloh nous pose un lapin au Centre Pompidou

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 26 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Difficile d’imaginer créateur plus moderne que Virgil Abloh, qui a présenté son dernier défilé au sein du principal temple français de l’art contemporain, le Centre Pompidou. Mais n’a pas montré le bout de son nez.


Off-White - Printemps-été 2020 - © PixelFormula


Plus tôt dans le mois, Virgil Abloh avait annoncé devoir ménager ses efforts sur avis médical. Le créateur et DJ assume deux emplois de front : chez Off-White et chez Louis Vuitton.

La décision est intervenue suite à l’acquisition par Farfetch du groupe de mode italien New Guard – dont Off-White est le principal atout financier – pour la somme astronomique de 675 millions de dollars. Ce qui a fait s’effondrer l’action du détaillant en ligne de 40%.

Mais des sources bien informées à Milan  évoquent une autre raison à l’épuisement de Virgil Abloh. Il se dit que le groupe New Guard détient une licence de 25 ans sur Off-White, intégrée dans l’accord conclu par Farfetch, tandis que le nom de la griffe en tant que tel (dont le créateur a le contrôle), n’en faisait pas partie. Ce qui signifie qu'étonnamment, Virgil Abloh n’a tiré aucun avantage financier de ce rachat qui a fait grand bruit.

Ceci étant, beaucoup d’observateurs ont tendance à pinailler sur les réels talents de Virgil Abloh en matière de coupes ou de drapés. Mais en ce qui concerne les idées, et en particulier les images qui parlent au grand public, il n’a pas vraiment de rivaux à l’heure actuelle.


Off-White - Printemps - été 2020 - © PixelFormula


Prenez par exemple une pièce dont la plupart des femmes ne possèdent pas mille exemplaires : la robe de bal, que Virgil a proposé ouverte dans le dos, flottant jusqu’au sol et en nylon parachute. On peut dire qu’il l’a réinventée, la ramenant dans la catégorie du cool.

Les Français ont une école de pensée philosophique qui s’intitule la sémiotique – l’étude des symboles, des allégories, des analogies, des métaphores et surtout des signifiants.

Et bien peu de créateurs proposent aujourd’hui autant de signifiants que Virgil Abloh. Il a un talent surnaturel pour imaginer des scénarios et des concepts accrocheurs.

Voyez par exemple ces compensées à brides de fausse fourrure semblable à des algues, ou en cuir raide avec des découpes. Ou encore ces boucles d’oreille triangulaires, et surtout, ses tout nouveaux sacs criblés de trous de huit centimètres de diamètre. Et enfin, ses nouvelles ceintures holster à poches latérales, portées avec beaucoup de fierté par un casting de luxe – Gigi et Bella Hadid en tête. Tout cela va lancer des tendances massives.


Off-White printemps-été 20 - © PixelFormula


Mais le meilleur de la collection, c’était ces débardeurs tout simples en coton blanc, juste un peu transparents, avec des découpes sur les côtés et le mot Off au niveau du col. Une idée faussement simple, à l’allure parfaite.

Des petites robes de coton coupées avec un col et des galons vaguement militaires, portées par des mannequins affublées de lunettes d’aviateurs techno ; des imperméables chics à capuche en microfibre, qui descendaient sur le mollet, ou de fringants pantalons de cuir – toujours avec des trous sur la hanche : que des pièces extrêmement flatteuses. Et beaucoup avec des textes sur l’extérieur en guise de finition, sous le logo Off-White by Virgil Abloh.
 
Virgil a vraiment trouvé le moyen de faire passer littéralement toute une bande de créateurs parisiens plus compétents – Nicolas, Julien ou Natacha, pour n’en nommer que quelques-uns – pour, et bien, des ringards. Ses défilés, ses vêtements et sa posture sont tellement plus actuels.

Avant le défilé, une voix féminine a résonné dans les enceintes pour évoquer Alvin Ailey, et les « avatars de la créativité humaine », ce qui n’est pas mal vu pour décrire Virgil Abloh. Mais la question qui demeure, dans la foulée de ce défilé, c’est … où est Virgil ?
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com