×
Publicités
Publié le
12 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Omaj: le site dédié à la mode seconde main lève 600.000 euros

Publié le
12 avr. 2022

La seconde main continue de faire des émules. Alors que les marques et les enseignes développent leur offre sur ce marché, prenant conscience du phénomène, aujourd’hui, la seconde main poursuit son ascension.
Ainsi, désormais, 50% des cyberacheteurs français s’y sont essayés, notamment les consommatrices entre 25-49 ans. Parmi ces clients de la seconde main, 74% regardent toujours si un produit est disponible d’occasion avant de l’acheter neuf. Ils sont en outre 86% à se tourner vers l’occasion faute de neuf en magasin, plutôt que d’y acheter un autre modèle. (source: enquête Médiamétrie 2021 menée pour la Fédération de la vente en ligne)



Marine Daul Mernier et Paul Charon, fondateurs d'Omaj.


Fort de ce constat et avec l’ambition de changer les comportements des consommateurs, Marine Daul Mernier et Paul Charon ont lancé Omaj en septembre 2021. Après être tous les deux passés par CentraleSupélec et les cabinets de conseil Bain et McKinsey, ils planchent sur leur projet: proposer une mode meilleure.

La nouvelle place de marché digitale Omaj se veut un dépôt-vente full-service dédié à la mode de seconde main. L’idée: décharger les vendeurs de toutes contraintes. “Une fois reçus, les vêtements sont sélectionnés, photographiés, vendus et expédiés par nos soins. explique Marine Daul Mernier. Pour les autres, ils sont retournés à l’envoyeur ou distribués à des associations, c’est le vendeur qui décide !” 

Et dès le début, en quelques semaines, Omaj a reçu près de 10.000 vêtements pour 2.000 vendeurs inscrits.


Page d'accueil du site Omaj.


De quoi intéresser les investisseurs. Au mois de Janvier 2022, la plateforme a levé 600.000 euros auprès de pointures dont Motier Ventures (Galeries Lafayette), Sequoia Scout via Roxanne Varza (Directrice Station F), Accel Start via Olivier Bonnet (CTO Blablacar) ou encore Nicolas Bailleux (Ex-COO VideDressing.com).

Objectif de la levée de fonds: soutenir l’activité en plein développement. De fait, l’entreprise s’apprête à recevoir 50.000 vêtements d’ici la fin de l’année et vise un chiffre d’affaires de plus de 2 millions d’euros en 2023.

L’équipe Omaj compte aujourd’hui 14 collaborateurs et devrait encore en accueillir une vingtaine d’ici l’année prochaine.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com