×
Publicités
Publié le
23 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Opcommerce: Véronique Allais (FCD) à la présidence de l’opérateur de compétences

Publié le
23 oct. 2020

Membre de la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD), Véronique Allais vient d’être nommée présidente de l’opération de compétences Opcommerce (ex-Opca Forco), dont elle occupait jusque-là la vice-présidence. Comme le prévoit le statut de l’entreprise, il s’agit d’un échange de fonction de l’ex-présidente Chrystelle Derrien (CFDT).


Véronique Allais - Opcommerce



Associée du réseau Systeme U à Nantes depuis 2013, Véronique Allais avait précédemment officié dans l’alternance et la formation professionnelles au sein d’une ASFO (réseau d’associations de formation), avait endosser jusqu’en 2021 la fonction de directrice de l’Opcareg Pays de la Loire. En septembre dernier, elle prenait par ailleurs part au lancement du CFA U, dispositif d’apprentissage piloté par Systeme U.

“Dans un contexte compliqué de crise sanitaire, nous sommes aujourd’hui au cœur de la réforme avec des équipes mobilisées à 200% sur l’alternance”, indique Véronique Allais. “Les contrats de professionnalisation et d’apprentissage arrivent en nombre et c’est tant mieux ! Les aides de l’Etat ont sans doute eu un effet de levier, mais cela montre que le commerce dans son ensemble reste dans une dynamique de recrutement et d’intégration des jeunes. Malgré tout, il y a des secteurs du commerce sur lesquels la crise sanitaire a un réel impact négatif."

La présidente de l’organisme évoque ainsi une enveloppe de 10 millions d’euros mobilisés sur le sujet de la formation dans le commerce. A la demande de l’Etat, l’Opcommerce a en effet pris part depuis mai à la mise en oeuvre des aides financières liées au FNE-Formation. La responsable évoque par ailleurs des réflexions entourant de futurs “dispositifs passerelles” destinés à favoriser la transition entre les secteurs en difficulté et ceux ayant des métiers “en tension”. Chrystelle Derrien évoque pour sa part le chiffre de 55.000 contrats signés ou en cours de signature pour cette rentrée 2020.

En 2019, année de sa constitution, l’Opcommerce aurait piloté la formation de 200.219 salariés et la signature de 27.004 contrats de professionnalisation, auxquels s’ajoutent 515 diagnostics et accompagnements réalisés, pour un budget d’engagement évalué à 302 millions d’euros. Le secteur de la formation dans son ensemble traverse actuellement une réflexion quant à la modernisation de ses dispositifs, et notamment en termes de formations à distance, comme nous l’expliquait l’Opcommerce à l’occasion du déconfinement (relire notre article dédié).
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com