Orchestra accuse un recul des ventes au premier trimestre

Paris, 16 juillet 2018 (AFP) - Le spécialiste français des vêtements pour enfants Orchestra-Prémaman a annoncé lundi avoir réalisé un chiffre d'affaires de 140,4 millions d'euros au premier trimestre de son exercice décalé 2018/19, en baisse de 8,9 %, plombé par une météo défavorable et la restructuration de sa dette.

Un magasin Orchestra - Foto: Orchestra

L'activité du groupe a pâti « d'un démarrage tardif de la saison estivale » en raison de conditions météorologiques défavorables au début du trimestre pour le secteur du textile, a justifié Orchestra dans un communiqué.

« À cet effet exogène est venu s'ajouter une restructuration de la dette bancaire et obligataire du groupe, qui a momentanément réduit la disponibilité des produits dans les rayons puériculture », a ajouté le groupe sans détailler davantage. Il était parvenu fin juin à un accord avec ses créanciers en vue de restructurer son endettement.

Dans le détail, la France connaît un recul de 8,9 % de son activité tandis que la zone Belux (Belgique/Luxembourg) est en baisse de 12 %. L'international (hors Belux) fléchit de 5,8 %.

Le groupe n'a pas communiqué d'objectifs chiffrés pour son exercice annuel mais a confirmé « sa stratégie d'amélioration de sa profitabilité et de réduction de son niveau de stock ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER