×
Publicités
Par
Ansa
Publié le
4 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

OTB envisage des investissements italiens pour sa chaîne d'approvisionnement

Par
Ansa
Publié le
4 mai 2021

Récemment, le groupe OTB s'est offert la marque Jil Sander. Sa direction évalue n'entend pas s'arrêter là et  évalue "les opportunités tant sur la chaîne de production que sur la chaîne de distribution". C'est ce qu'a déclaré la semaine passée son directeur général, Uberto Minelli, lors de l'événement Milano Capitali.


Le quartier général d'OTB


"La dernière acquisition, celle de Jill Sander, fait partie d'une stratégie qui vient de loin", a précisé Minelli, soulignant la capacité de Renzo Rosso "à avoir réussi à créer un grand pôle en Italie".

Quant à l'impact de Covid, "pour un groupe comme le nôtre, avec de solides racines industrielles, la pandémie nous a permis d'ouvrir un nouveau chapitre qui, nous le pensons, peut se traduire par une accélération de la réalisation de ce projet de longue date", déclare le responsable.

Interrogé sur l'importance stratégique de Milan, M. Minelli est "profondément convaincu que la centralité et le leadership de Milan ne seront pas remis en question dans le 'nouveau normal'. En fait, ils pourraient même être renforcés".

Pour le groupe vénitien dirigé par Renzo Rosso, la capitale lombarde "est avant tout le siège de deux entreprises, Marni et la nouvelle venue Jil Sander, puis c'est aussi la ville où nous avons nos showrooms". Avant la pandémie "c'était la ville où les marques du groupe OTB recueillaient 60% de leurs commandes saisonnières", a appuyé le dirigeant.