×
Publicités
Publié le
8 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

OTB obtient un prêt de 50 millions d’euros de l’État italien

Publié le
8 oct. 2020

Pour soutenir les entreprises du made in Italy en cette période délicate de reprise post-confinement, le gouvernement italien multiplie les aides, en particulier à travers la Caisse des dépôts et consignations. Alors qu’elle vient d’octroyer un financement de 15 millions d’euros à Liu Jo, la Cassa Depositi e Prestiti (CDP) récidive avec le groupe de mode italien OTB.


Le siège du groupe à Breganze, en Vénétie - OTB


La galaxie de Renzo Rosso, qui compte parmi ses marques propres Diesel, Maison Margiela, Marni, Viktor&Rolf et Amiri, a obtenu quant à elle un financement de 50 millions d’euros pour soutenir son plan de croissance et développement, annoncent les deux sociétés dans un communiqué conjoint. En dépit de cette année particulièrement complexe et compétitive pour tout le secteur de la mode, OTB confirme en cette occasion vouloir poursuivre avec ses plans de développement définis avant la pandémie du Covid-19.

"L’intervention de la CDP représente une aide concrète dans le parcours de croissance entrepris par le groupe OTB en Italie et à l’étranger. L’opération confirme, d’autant plus en cette phase complexe et dans les secteurs les plus touchés par la pandémie, l’important rôle de la Caisse des Dépôts comme soutien pour les principaux groupes italiens, qui œuvrent au niveau mondial et qui engagent d’importants investissements pour continuer à innover, croître et s’étendre à l’international", indique le responsable de la division CDP Entreprises, Nunzio Tartaglia.

En 2019, OTB s’affichait comme le quatrième groupe de mode italien derrière Prada, Giorgio Armani et Salvatore Ferragamo. L'entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 1,540 milliard d’euros, avec une croissance de 6,4% par rapport à 2018, et un résultat brut d’exploitation (Ebitda) de 190 millions d’euros, tandis que sa trésorerie nette s’élevait à 124 millions d’euros au 31 décembre.

L’an dernier, le groupe de Renzo Rosso a acquis la marque de denim de luxe californienne Amiri et est monté de 51% à 70% dans le capital de Viktor & Rolf. Il détient aussi les sociétés Brave Kid (spécialisée dans l’enfant) et Staff International, qui produit et distribue en plus de Marni et Margiela, des marques en licence telles Dsquared2, Just Cavalli et Koché.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com