×
6 480
Fashion Jobs
Publicités

Oxfam profite de la Fashion Week de Londres pour promouvoir la seconde main

Par
AFP
Publié le
today 13 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Londres, 12 sept 2019 (AFP) - Le monde de la mode britannique, dont la styliste star Vivienne Westwood et la mannequin Georgia Jagger, se sont alliés à Oxfam pour dénoncer la culture du "jetable", a annoncé l'ONG humanitaire vendredi, jour de lancement de la Fashion week de Londres.


Extrait de la campagne virale "Second Hand September" - Oxfam


"Nous ne pouvons pas ignorer l'énorme impact de l'industrie de la mode sur l'environnement. Il est donc encourageant de voir que le monde de la mode de Londres soutient la volonté d'Oxfam d'encourager les gens à acheter d'occasion", a déclaré Danny Sriskandarajah, directeur exécutif d'Oxfam GB, cité dans un communiqué.

Oxfam a lancé une campagne intitulée #SecondHandSeptember destinée à promouvoir l'achat de vêtements déjà portés et écarter l'achat de vêtements dont la production a un impact négatif sur la planète.

Plusieurs personnalités ont annoncé soutenir cette campagne et donné quelques uns de leurs vêtements. Ils seront vendus sur le site de vente en ligne d'Oxfam ou sur VestiaireCollective.com, le site de ventes de vêtements d'occasion français qui compte plus de 8 millions de membres dans 50 pays.

Vivienne Westwood a donné un sac à main, le créateur Henry Holland des chaussures et d'autres personnalités, comme l'actrice Rachel Weisz, les mannequins Daisy Lowe et Stella Tennant et la styliste Bella Freud ont également vidé leurs placards. Les bénéfices de la vente de ces vêtements iront à Oxfam.

"Je me lasse facilement" a témoigné la chanteuse Paloma Faith, "c'est le rêve de se constituer une nouvelle garde-robe sans dégâts sur l'environnement et avec l'esprit tranquille".

"Achetez moins, choisissez bien, faites en sorte que ça dure", a pour sa part prôné l'icône de la culture punk rock britannique Vivienne Westwood.

Selon une recherche conduite par Oxfam, l'empreinte carbone des nouveaux vêtements achetés au Royaume-Uni chaque minute est supérieure à celle produite par une voiture qui ferait six fois le tour du monde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.