×
Publié le
5 nov. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paiement fractionné: Klarna se mue en plateforme d'achat

Publié le
5 nov. 2021

Klarna veut devenir la porte d'entrée pour le shopping en ligne, quelque soit la marque ou portail. Le spécialiste scandinave du paiement fractionné a dévoilé le 3 novembre une nouvelle version de son application, désormais pensée comme une plateforme de shopping "tout-en-un" :  celle-ci permet désormais d'accéder aux offres de l'ensemble des magasins en ligne et d'avoir accès aux facilités de paiement, y compris chez les marques n'étant pas en partenariat direct avec Klarna.


La nouvelle app de Klarna - Klarna


Le positionnement de cette nouvelle application Klarna répond à un constat : depuis deux ans, les téléchargements d'applications de vente au détail ont augmenté de 36% dans le monde, tandis que les achats via applications ont cru de 62%, selon une étude Jmango360. Via l'application, Klarna espère ainsi capter le trafic de cyberacheteurs réguliers en quête d'une plateforme centralisant les offres. Et, au passage, leur faire découvrir ses offres d'aide au paiement.

"Aujourd'hui, les gens recherchent de la simplicité qui réponde à leurs besoins spécifiques, accessible en un seul endroit leur permettant de réaliser toutes les étapes nécessaires au cours de leur parcours d'achat", pour le PDG de l'entreprise, Sebastian Siemiatkowski. "Avec l'introduction de notre nouvelle application, Klarna devient un service d'achat complet qui répond à de nombreux besoins - de l'inspiration et de la découverte aux expériences après l'achat."

Outre sa largeur d'offre et de possibilités de paiement, l'application offre divers outils stratégiques. Les produits marqués comme "favoris" par les utilisateurs feront l'objet d'alertes en cas de baisse de prix détectée. Les utilisateurs auront également accès à des offres exclusives, ainsi qu'à un outil intégré de suivi de leurs commandes. Est également annoncé un dispositif permettant d'évaluer l'impact d'un achat en termes d'émission de CO².

Klarna opère sur un marché du paiement fractionné connaissant actuellement une très forte accélération, au travers d'acteurs comme Oney (ex-Auchan), Floa Bank (ex-Casino), Alma, Payplug, Oney, Mangopay, Uptopay… Une récente étude Alvarez&Marsal (A&M) estime que l’habillement représente déjà 37% des paiements fractionnés européens.

Le "buy now, pay later" qui pèserait déjà 10% des paiements en Europe, ne cesserait d’augmenter. Un phénomène qui a attiré l'attention de l'Union européenne, qui veut que les crédits d'un montant inférieur à 200 euros, et d'une durée inférieure à trois mois, n'échappent plus aux règles du "crédit conso". Règles imposant des contrôles préalables à l'achat afin de lutter contre le surendettement.

L'entreprise Klarna s'est en juin dernier déployée en France, marché qui vient s'additionner aux activités déjà lancées aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Pays auxquels s'ajoutent Allemagne, Autriche, Espagne, Pays-Bas, Belgique, Suède, Finlande, Norvège, Danemark et Pologne. L'application revendique plus de 250.000 détaillants partenaires, dont H&M, Asos, Abercrombie&Fitch, Nike ou encore Aliexpress. Fort de 4000 employés, le groupe vient d'annoncer le rachat de PriceRunner, spécialiste nordique de la comparaison de prix entre plateformes en ligne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com