×
Publicités
Publié le
10 mars 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Palomo Spain brille avec une collection hippie dans un paysage futuriste

Publié le
10 mars 2021

En guise d'inauguration de sa cinquième année dans l'industrie de la mode, Alejandro Gómez Palomo, plus connu sous le nom de sa marque Palomo Spain, revient virtuellement à la Semaine de la mode de Paris avec sa collection "Nuevo Día". Présentée à travers une pièce audiovisuelle produite par Shine Iberia, la proposition fusionne le style hippie des années 60 et 70 avec un paysage futuriste de plaques miroirs.


Palomo Spain



Près de la ville cordouane Posadas, d'où est originaire le directeur de création et où se trouve le siège de la firme, Gemasolar produit de l'énergie thermique depuis 2011 en réfléchissant plus de 2.600 plaques-miroirs déployées en forme de cercle sur une tour qui fonctionne comme un phare plein de luminosité, en concentrant le rayonnement au sommet. Un cadre, pour le moins futuriste et presque post-apocalyptique, qui a été choisi par Alejandro Gómez Palomo pour présenter sa dernière collection à des centaines de kilomètres de Paris.

Pour Palomo Spain, "cette impressionnante installation nous met en situation, nous incitant à accepter l'air rénovateur de la marque cette saison", jetant les bases de la proposition autour des concepts de "liberté, confort et beauté". Ainsi, à travers les allées de ce lieu, sans précédent dans le domaine des semaines de la mode, la marque présente sa nouvelle œuvre qui rappelle le mouvement pacifiste et le style hippie des années 60 et 70. L'esthétique renouvelée vise à "répondre énergiquement à la situation défavorable actuelle et à évoquer un profond désir de renouveau".




Le tailoring, marque de fabrique par excellence de l'entreprise andalouse, est réalisé avec des tissus de coton et des fibres naturelles de la maison Julián López et est réinterprété avec des silhouettes ajustées et des cols larges sur les gilets, accompagnés de pantalons évasés ou de bermudas "slim fit" avec une coquille extérieure. La polyvalence des vêtements se manifeste avec des robes fluides ou des pantalons palazzo, ainsi qu'avec des chemises et des tops avec des transparences et des finitions délicates en rubans.

Au-delà du coton, la laine de la maison Rubí est la protagoniste, au même titre que des matériaux tels que le tulle et l'organza. En outre, la collection comprend plusieurs propositions en denim et en tricot qui rappellent les tapis colorés de "jarapa". De même, Palomo Spain reste fidèle à ses habituelles perles de verre, plumes ou éléments Swarovski pour ajouter des détails aux vestes et aux pantalons.


Palomo Spain


Comme il ne pouvait en être autrement, les chapeaux sont à nouveau présents. Cette fois-ci, sous la forme d'une collaboration avec Pardo Hats, avec des modèles "buckets" ou de " newsboy caps" inspirés des années 60. Il ne s'agissait pas des seuls accessoires exposés, puisque la collection comprenait des bijoux de Mateu-lo et une présentation de la nouvelle collection capsule de lunettes entre Palomo Spain et Mó de Multiópticas.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com