×
5 660
Fashion Jobs
KIABI
Directeur IT & Projets Digitaux (H/F) - CDI
CDI · HEM
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CITY ONE
Contrôleur de Gestion Junior H/F (Aéroport Roissy Cdg)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
CONFIDENTIEL
Responsable Reseau
CDI · PARIS
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
GÉMO
Chef de Produit Vêtement Gémo H/F
CDI · MONTREVAULT-SUR-ÈVRE
ETAM
Chef de Produit/Acheteur Senior Maille H/F
CDI · CLICHY
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Publié le
17 août 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pandora: les ventes trimestrielles décevantes aux États-Unis plombent le titre

Par
Reuters
Publié le
17 août 2022

COPENHAGUE (Reuters) - Le bijoutier danois Pandora a fait état mardi d'un chiffre d'affaires décevant sur le marché américain au deuxième trimestre, tout en réaffirmant ses prévisions annuelles, la hausse du coût de la vie n'ayant pas affecté les achats de bijoux.


Reuters


Le titre Pandora, la plus grande marque de bijoux grand public qui compte plus de 6.400 magasins dans le monde, reculait de 7,3% à 08h10 GMT, plombé par une baisse de 12% en glissement annuel de la croissance organique aux États-Unis, son plus grand marché.

Le groupe a imputé cette contraction sur le marché américain à l'atténuation de l'effet des mesures de relance économique liées au coronavirus, qui avaient stimulé ses ventes l'an dernier.

"Les États-Unis affichent un taux de chômage à un plus bas record, les salaires augmentent sensiblement et la population dispose d'une épargne élevée, donc le revenu disponible est encore abondant", a déclaré le directeur général de Pandora, Alexander Lacik.

Selon Alexander Lacik, les ventes de bijoux n'ont pas été affectées par la hausse de l'inflation. "Lorsque nous examinons nos indicateurs de base, tels que la fréquentation des magasins, le montant du panier et le prix de vente moyen dans le monde entier et sur tous les canaux de vente, nous ne voyons tout simplement pas d'impact perceptible de l'inflation élevée", a-t-il déclaré.

Les consommateurs sont également prêts à accepter des hausses de prix pour les bijoux plus chers et plus raffinés, a-t-il ajouté, mais Pandora a jusqu'à présent maintenu les prix des articles moins coûteux pratiquement inchangés.

En Chine, la fréquentation des 219 magasins du plus grand fabricant de bijoux au monde par sa capacité de production a chuté de 60% au deuxième trimestre par rapport à l'année précédente, en raison des fermetures liées au coronavirus. Cela a conduit la société à reporter à l'année prochaine la restructuration de la marque sur ce marché, a ajouté Alexander Lacik.

Le chiffre d'affaires total de Pandora au deuxième trimestre a grimpé de 10% pour atteindre 5,66 milliards de couronnes danoises (761.20 millions d'euros), contre une moyenne de 5,61 milliards de couronnes attendue par les analystes dans un sondage réalisé par la société.

Pandora s'attend toujours à une croissance organique pour l'ensemble de l'année comprise entre 4% et 6%. Le groupe a également réaffirmé sa perspective annuelle de marge opérationnelle d'entre 25,0% et 25,5%.


(Reportage Jacob Gronholt-Pedersen ; version française Dagmarah Mackos, édité par Kate Entringer)

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.